Télécommunications : Quand Mediapart accuse la ministre Libom Lilikeng

lundi, 15 février 2021 14:10 Liliane N.

Dans un article publié par le média en ligne Mediapart, Samira Dellaa experte en Relations internationales accuse la ministre des Postes et Télécommunications Libom Li Likeng d’avoir augmenté les taxes de manière grossière, et de refusé aux opérateurs de développer leurs réseaux et d’augmenter leurs capacités.

 

L’accusation portée contre Minette Libom Li Likeng par Samira Dellaa dans son article intitulé « Cameroun : la Ministre des Telecoms augmente les taxes et bride les opérateurs » est assez grave. Celle qui est présentée comme un chercheur par ailleurs experte en Relations internationales laisse entendre que la ministre des Postes et Télécommunications (MINPOSTEL) paraît ne pas être préoccupée par la demande en datas qui selon elle, est devenue explosive au Cameroun. Elle indique que la pandémie du Coronavirus a entraîné une forte demande de connectivité. Elle rapporte que selon l’Internet World Stats, le taux de pénétration du web au Cameroun touche désormais près d’un habitant sur trois, et plus d'une personne connectée sur deux a un compte Facebook. Aussi, la demande en connectivité a augmenté de 40%.

Observant que la pandémie du Coronavirus a contribué à démontrer les problèmes du marché des télécoms camerounais surtout dans les deux grandes métropoles du pays à savoir Yaoundé et Douala, elle note qu’elle a par ailleurs mis à nu « l’incompétence (où les objectifs cachés) de la ministre des Postes et Télécommunications, Mme Libom Li Likeng ».

Dans son article, elle poursuit : « Depuis sa nomination à ce poste stratégique, l'activité télécoms fait du surplace au Cameroun (certains disent même que la situation se détériore à vu d'œil). Les opérateurs télécoms, attaqués par les clients pour leurs réseaux qui peinent à se développer, sont obligé de se plaindre (à mots couverts, pour ne pas subir davantage de punition) des mesures prises à leur encontre – mesures qui se répercutent sur les clients sans que les opérateurs n’y puissent rien faire ! De fait, la ministre a mis en place un paradoxe nuisible : d’un côté, elle a augmenté les taxes de manière grossière, de l’autre, elle refuse aux opérateurs de développer leurs réseaux et d’augmenter leurs capacités ! ».

Aussi, Samira Dellaa accuse la ministre Libom Li Likeng de s’en prendre aux opérateurs privés et publics. Elle affirme qu’elle a effrayé Vodacom et bloqué Camtel.

« Des attaques dont elle se félicite en privé et dont les consommateurs sont les premières victimes. En augmentant les taxes et empêchant les améliorations réseau, elle empêche simplement les camerounais de développer leurs business et de profiter de divertissements en ligne », a écrit Samira Dellaa.

 

Liliane N.

Leave a comment

Economie

Liliane N. Publié le vendredi, 19 février 2021 10:40
Coopération: le Japon apporte plus d’un milliard de F au plan de reconstruction des régions anglophones

Le Japon vient de débloquer au bénéfice du Cameroun un financement de 2 millions 750 000 dollars, soit 1 492…


Innocent D.H. Publié le mercredi, 17 février 2021 13:16
Entreprises publiques : Le FMI entend accompagner le Cameroun renforcement de la Gouvernance et de la surveillance financière

C’est sans doute pour atteindre cet objectif que le département des finances publiques du Fonds monétaire international (FMI) effectue une…


Santé

Innocent D.H. Publié le mardi, 23 février 2021 15:13
Cameroun : Le Minsante annone la survenue d’une nouvelle épidémie de poliomyélite dans la ville de Yaoundé

L’annonce est faite par le Ministre camerounais de la Santé publique (Minsante) dans un communiqué daté de ce lundi, 22…


Nicole Ricci Minyem Publié le mardi, 16 février 2021 13:21
Arnaques et mauvais traitements dans les hôpitaux : On peut désormais composer le 1506 pour dénoncer

C’est du moins l’une des principales informations contenue dans le communiqué signé ce lundi, par Manaouda Malachie – ministre de…


Videos