28/11
Coupe d’Afrique des Nations 2021: La Caf dévoile le prix des billets d’accès au stade
28/11
Crises sécuritaires au Cameroun: Perfidie des Ongs
28/11
Assassinat des civils à Ekondo Titi: Le Mouvement Réformateur appelle au “ Sursaut Patriotique de…
28/11
Echos du Parlement: Manaouda Malachie aborde la vaccination devant les députés de la Nation
26/11
Patrice Motsepe (président de la CAF): «nous allons avoir une merveilleuse Coupe d'Afrique des Nations…
26/11
Crise anglophone : Le PIB du Cameroun a perdu plus de 421 milliards FCFA en…
26/11
Cameroun : Les députés appellent à considérer les séparatistes comme des « terroristes »
26/11
Gestion des actifs de trois ex-sociétés d’État : Lazare Atou et Cie convoqués au Consupe…
26/11
Production des huiles végétales : Les raffineurs du Cameroun annoncent la poursuite de leurs activités…
26/11
Drame de Douala: L’autopsie a été pratiquées sur la dépouille de Nzimou Bertin
26/11
Drame de Ekondo Titi: Kamto Maurice appelle à la démission de Chief Joseph Dion Ngute
26/11
Attaque meurtrière à Ekondo Titi: Maurice Kamto réclame la démission du Premier ministre, des députés…
25/11
Football: le Cameroun et la CAF à couteaux tirés sur la délocalisation de la cérémonie…
25/11
Election à la Fecafoot: la candidature de Samuel Eto'o Fils validée
25/11
Une rencontre des Maurice Kamto, Patricia Ndam Njoya, Cabral Libii interdite à Yaoundé
25/11
Oranger dans le monde: Mettre fin dès maintenant à la violence à l’égard des femmes!
25/11
Echos du Parlement: Gabriel Dodo Ndoke explique le cadre normatif et Réglementaire aux Élus du…
25/11
Coronavirus : Le gouvernement veut élargir la 3e dose de vaccin à tous les adultes
25/11
“ Fédéralisme Communautaire”: Pour le Professeur Edouard Bokagne " Cabral Libii veut se donner un…
25/11
Echos de la Chambre Basse du Parlement: “Gouvernance de l'Organisation et de la Promotion du…

22 Septembre : Ces camerounais qui choisissent la paix

mardi, 22 septembre 2020 14:16 Stéphane Nzesseu

Alors que certains mouvements politiques appellent les camerounais à braver l’autorité de l’Etat, ils sont très nombreux ceux qui restent lucides et font le choix de la paix et de la sérénité nécessaire à la création d’une société prospère.

 

Quartier Bonapriso à Douala, alors que nous sillonnons les artères de la ville, nous rencontrons des habitants du coin qui sortent de leur concession pour se rendre dans une grande surface du coin. Ils ont quelques courses à faire. A la question de savoir s’ils se sentent concernés par ces appels à manifestations, ils sont clairs « nous sommes tous camerounais et nous savons combien les choses sont difficiles dans notre pays. Mais ce n’est pas difficile dans quel pays ? Mr le journaliste, il vous suffit d’allumer votre petit écran pour constater qu’en France, aux Etats Unis et dans plusieurs pays que nous apprécions, ils crient à l’injustice sociale, et font des protestations tous les jours. Mais est-ce pour autant qu’ils demandent le départ de leurs présidents ? […] moi j’observe ces choses et je préfère rester chez moi. »

 

Quelques mètres plus loin, nous rencontrons une dame qui revient du même supermarché, avec quelques vivres dans son paquet. Elle se nomme Victorine Ekedi. A la question de savoir ce qu’elle pense des évènements en cours, « vous savez, les politiciens ont parfois des enjeux que le commun des camerounais ne connaissent pas. On les voit en journée faire semblant de s’opposer et pourtant dans la nuit ils sont prêts à pactiser avec ceux qu’ils critiquent. Moi je préfère rester chez moi et m’occuper de ma petite famille. »

 

Durant notre petite marche, nous allons rencontrer de très nombreux citoyens restés à la maison ce jour. Ils ont décidé de respecter les consignes données par le gouvernement. Pour la plupart, ils ont préféré prendre un congé au lieu de service pour ne pas participer même furtivement aux manifestations organisées par le MRC. Des enfants qui jouent dans les cours des maisons, les ruelles de certains secteurs de New Bell connaissent la ferveur des jours ordinaires. On peut apercevoir des femmes qui plateau sur la tête font le tour du secteur pour proposer des friandises. C’est le calme absolu. Pour eux, il est hors de question de mettre à mal les institutions de la République. La paix et la sécurité avant tout.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Le 04 novembre 2019, le président de la République, Paul Biya a signé deux actes autorisant le ministre de l’Economie, de la…

Agenda

«November 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930