Un voleur échappe à la justice populaire à BP Cité à Douala

jeudi, 21 janvier 2021 14:16 Stéphane Nzesseu

Alors que les habitants de la ville de Douala étaient concentrés à suivre les rencontres de la poule « C » du Chan, dont les rencontres se jouaient dans la ville, un bandit a voulu profiter de cette situation pour commettre un cambriolage. Mais mal lui en a pris.

 

Dans la fin de soirée de ce lundi, dans les encablures de 18h, au lieu-dit BP Cité dans l’arrondissement de Douala 5e, un homme pratiquement dans la trentaine, a volé dans une maison de ce quartier, une somme de 200.000 fcfa et un smartphone. Alors qu’il tente de s’échapper, les cris émis par le monsieur qui venait d’être agressé, vont alerter les populations qui vont se mettre à la chasse du voleur. Il sera très vite rattrapé par les riverains, avec la contribution des conducteurs de moto de la zone.

Il va s’en suivre une bastonnade populaire. Au point où certains décident de le brûler vif. C’est alors qu’ayant déjà mis un pneu de véhicule autour de lui, vont arriver les forces de l’ordre qui parviendront à le tirer des griffes de cette population en colère. Il médite sur la suite à donner à sa vie dans les cellules d’un poste de police du coin.

 

C’est l’occasion de souligner que pendant cette période de « CHAN », ils sont nombreux les malfaiteurs qui essayent de profiter de la distraction des rencontres de football pour se constituer des butins dans les domiciles de plusieurs camerounais. Il y a quelques jours encore, les populations de « New Town Aéroport » ont bruyamment manifesté dans les rues de leur quartier pour protester contre le fait que les forces de l’ordre ont abandonné ce quartier de la ville de Douala entre les mains des malfrats qui sévissent de jour comme de nuit. Pancartes à la main, femmes et enfants ont voulu faire savoir aux autorités de la ville que le niveau d’insécurité est criard dans leur quartier.

Rappelons que le ras-le-bol survient à la suite de l’agression de l’un des habitants du quartier qui sortait de la maison vers 04 heures du matin pour aller chercher de la pitance pour sa famille. Ce dernier s’est vu pris entre les mailles des brigands. Lui qui a pourtant grandi dans ledit quartier, s’est étonné que même lui « un fils du coin » soit ainsi agressé. C’est dire le niveau que cette insécurité a atteint. Vivement que les forces de l’ordre redoublent de déploiement dans les quartiers de la cité.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Liliane N. Publié le vendredi, 19 février 2021 10:40
Coopération: le Japon apporte plus d’un milliard de F au plan de reconstruction des régions anglophones

Le Japon vient de débloquer au bénéfice du Cameroun un financement de 2 millions 750 000 dollars, soit 1 492…


Innocent D.H. Publié le mercredi, 17 février 2021 13:16
Entreprises publiques : Le FMI entend accompagner le Cameroun renforcement de la Gouvernance et de la surveillance financière

C’est sans doute pour atteindre cet objectif que le département des finances publiques du Fonds monétaire international (FMI) effectue une…


Santé

Innocent D.H. Publié le mardi, 23 février 2021 15:13
Cameroun : Le Minsante annone la survenue d’une nouvelle épidémie de poliomyélite dans la ville de Yaoundé

L’annonce est faite par le Ministre camerounais de la Santé publique (Minsante) dans un communiqué daté de ce lundi, 22…


Nicole Ricci Minyem Publié le mardi, 16 février 2021 13:21
Arnaques et mauvais traitements dans les hôpitaux : On peut désormais composer le 1506 pour dénoncer

C’est du moins l’une des principales informations contenue dans le communiqué signé ce lundi, par Manaouda Malachie – ministre de…


Videos