31/07
Cameroon: Tenor spends first night at New Bell prison
30/07
Bacc 2021 results: Restive South West region tops classification chart with 83.73%
30/07
Tokyo 2020 Olympics: Four times Africa champion, Hortence Mballa Atangana crashes out
30/07
Manifestation publique: une marche de soutien au président de la République interdite à Douala
30/07
Le ministre du Commerce dévoile les vrais prix du ciment Cimencam dans les villes de…
30/07
Diaspora: une camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada
30/07
IMF approves new triennial support to Cameroon worth FCFA 375B
30/07
Three Cameroonians napped after stealing FCFA 15M from Gabonese boss
29/07
Destruction des régions du Nord et Sud Ouest : le rapport d’Amnesty International qui accable…
29/07
Cameroon vows to wage ceaseless campaign against Boko Haram following countless attacks
29/07
Tragédie: une famille camerounaise décède dans un incendie en RCA
29/07
Vaccin anti – Covid : Déjà quatre milliards de doses injectées dans le monde
29/07
Douala : Célestine Ketcha Courtès et ses pairs apportent leur soutien au Chef de l’Etat…
29/07
Calixthe Beyala: «ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives»
29/07
Un réseau de faux agents de la présidence de la République démantelé
29/07
Crise anglophone: plus de 4,200 personnes ont fui Nwa dans le Nord-Ouest en l’espace de…
29/07
En France, un lieutenant camerounais sort major de l'école de guerre de Saint Cyr
29/07
Le camerounais Basile Njei dans la liste très convoitée des médecins les plus honorés aux…
29/07
Adamawa: Four including three-year-old perish in road accident
29/07
Extrême Nord : boko haram fait de nouvelles victimes

Trois séparatistes tombent sous la riposte de l’Armée à Bamenda

samedi, 01 août 2020 20:29 Stéphane Nzesseu

Jeudi et vendredi matin la ville de Bamenda a été le théâtre de violents affrontements entre les membres de certains groupes séparatistes et les hommes du 22e bataillon de commandement et de soutien de Bamenda. Aux termes des affrontements de ce vendredi matin, trois combattants séparatistes sur le carreau et un soldat camerounais blessé.

 

Ce vendredi matin, comme ce fut le cas la veille, les habitants de la ville de Bamenda ne sont pas sortis de leurs maisons. Réveillés par des tirs nourris entre des combattants séparatistes et les soldats du 22e bataillon de commandement et de soutien de Bamenda, il était difficile de mettre le nez dehors, encore moins chercher à savoir ce qui se passe. C’est dans le cours de la journée, une fois que tout sera redevenu calme qu’on apprendra les circonstances de cette lutte armée ainsi que les résultats de cet affrontement.

 

Le terrain des opérations se trouvait cette fois ci autour de la localité de Santa, à l’entrée même de la région du Nord-Ouest. Cela faisait un bon bout de temps que les passagers en provenance de la région de l’ouest se plaignait des agressions répétitives à ce niveau. Précisément au village Awing. Un groupe armé de séparatistes se faisait le plaisir de stopper les bus et de dépouiller les passagers. En plus, ce même groupe s’était donné pour devoir de bloquer de toutes les manières, l’avancée des travaux de la construction du tronçon Babadjou (dans la région de l’Ouest) – Bamenda (dans le Nord Ouest Cameroun). Il y a quelques mois, ces miliciens avaient incendié plusieurs engins de cette entreprise qui réalise les travaux. Ce qui a considérablement fait traîner l’avancée des travaux de construction. Alors les forces de défenses ont décidé de découdre avec ce groupe armé.

 

C’est alors qu’ils ont organisé une battue dans les environs de cette localité. Ceci, faisant également suite aux attaques de ce groupe armée le jeudi d’avant. Ils avaient dans leur furie barbare, tué un homme dans son atelier (et pourtant ils disent se battre pour cette même population). Au cours de l’opération de ce jeudi matin, l’armée va parvenir au terme des affrontements, mettre fin à la course et à la férocité de trois de ces miliciens séparatistes. Des armes de guerre et des armes de fabrication artisanale ont été saisies. Malheureusement, un soldat de l’armée du Cameroun est sorti de cet affrontement blessé. Mais ses jours ne seraient pas en danger. Fin de parcours donc pour des jeunes qui ont transformés une lutte identitaire et dont la légitimité est en discussion, en occasion de rançonnage des populations pour lesquelles ils sont censés lutter.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Il s’agit du ministre Laurent Esso de la justice, Lejeune Mbella Mbella des relations extérieures et Marie-Thérèse Abena Ondoa de la femme…

Agenda

«August 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031