Transports : Ce qu’il faut savoir avant de prendre l’Autoroute

vendredi, 07 février 2020 13:29 Stéphane NZESSEU

Le Cameroun est en chantier. Plusieurs autoroutes sortent de Terre. Mais pour des citoyens habitués aux pistes vulgairement appelées « axes-lourds », il faut un recyclage profond des automobilistes pour qu’ils apprennent à utiliser cette infrastructure qui a ses exigences.

 

L’autoroute a ses avantages, mais aussi ses inconvénients. Les principaux avantages sont la possibilité de rouler à très grande vitesse (jusqu’à 130 km/h sur certains tronçons), la facilité à faire des dépassements (eu égard au nombre de voie élevé, avec la particularité de l’existence de voies rapides), une signalisation visible et précise, la meilleure visibilité au vu du nombre de virage considérablement diminué sur le parcours. Et le principal, voir le seul inconvénient, le coût et le nombre parfois important des péages.

Les bonnes pratiques sur l’autoroute

Sur l’autoroute, c’est obligatoire, il faut toujours rouler à droite. Car il est bon de laisser les voies de gauches pour permettre les dépassements de véhicules plus rapides. Il est possible de rouler sur sa gauche pour faire des dépassements. Puisqu'on ne dépasse que par la gauche. Il faut absolument connaître et respecter les limitations de vitesse. Ces limitations qui peuvent varier selon qu’on est dans un beau temps ou en temps de pluie. L’autoroute n’est pas conseillée pour ceux qui roule en deçà de 60 km/h. la moyenne est fixée à 80 km/h.

Du fait de la grande vitesse, il y a des attitudes fermement prohibées. Notamment, l’utilisation de smartphone ou autre portable est interdit. Le kit mains libres ou Bluetooth est certes autorisé, mais veuillez tout de même à rester concentré sur la route. Les oreillettes sont interdites. Interdiction de boire, manger ou se maquiller en roulant. Vous devez posséder un gilet de sécurité et un triangle de signalisation. Pensez aux autres conducteurs : mettez vos clignotants, regardez dans vos rétroviseurs, respectez les priorités et gardez vos distances de sécurités. Ne prenez pas l’autoroute si votre voiture est endommagée ou présente un défaut. Vérifiez votre niveau de carburant : en cas de bouchon ou d’arrêt prolongé imprévu, vous pourriez tomber en panne. Faites une pause (minimum) toutes les deux heures. Rouler sur autoroute est fatigant, car monotone. Une baisse de forme à 130km/h peut-être fatale… Pensez à vous reposer suffisamment avant et pendant le trajet, pour éviter la fatigue en roulant.

Soyez très vigilant quand vous vous insérez sur l’autoroute, vous n’avez pas la priorité ! Soyez constamment à l’affût de votre environnement (petit coup d’œil régulier dans les rétros). Rabattez-vous sur la file de droite à la fin d’un dépassement. Ne vous laissez pas distraire par des appareils électroniques, un appel téléphonique ou des passagers trop bruyants. La courtoisie est toujours la bienvenue, ne forcez pas le passage dans les bouchons et ne zigzaguez pas de voie en voie. Ne négligez pas les distances de sécurité. Laissez au moins un espace équivalent à deux voitures, sauf en cas de ralentissement. Réduisez votre vitesse en cas de pluie, de neige ou de verglas, même si les limitations de vitesse vous permettent d’aller plus vite.

Profitez des aires de repos pour vérifier l’état de votre voiture et pour faire le plein. Lorsque vous quittez l’autoroute, ne baissez pas votre vitesse avant que votre véhicule soit complément dans la sortie. Freiner trop tôt peut entraîner des bouchons pour les usagers qui suivent. Si vous prenez des médicaments, vérifier qu’ils ne provoquent pas de somnolence et si vous êtes autorisé à conduire votre voiture. Demandez conseil à votre médecin. Ça parait logique, mais ne pas boire d’alcool ou prendre de stupéfiants avant de prendre le volant, même si vous avez dormi quelques heures pour récupérer.

Il est très important de vaincre sa peur de conduire sur l’autoroute.

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.