Sud : Les musulmans prient pour le bon déroulement des élections locales

lundi, 27 janvier 2020 13:08 Liliane N.

Le 24 janvier 2020, la Mosquée d’Ebolowa a abrité la prière spéciale à laquelle a pris part le Préfet du département de la Mvila.

 

Les musulmans vivant dans la région du Sud, spécialement ceux de la ville d’Ebolowa souhaitent que les élections législatives et municipales se déroulement sans aucun heurt. Joignant la parole à l’acte, ils ont organisé le vendredi 24 janvier 2020, une prière relative à ce souhait. Les Imams et les chefs des communautés qui sont venus de toute la région, ont élevé des prières. Toutes demandaient à Allah d’accorder la paix au Cameroun. Les imams ont demandé au tout puissant que la période du double scrutin soit une période électorale sereine et calme.

Ibrahim Ousmane l’Imam de la grande Mosquée de Sangmélima a indiqué qu’il est clair que l’unique message qu’il faut véhiculer en ce moment, c’est le « déroulement pacifique des élections sur tout le territoire national ».  Aussi donc la communauté musulmane du pays est conviée à redoubler de prières, surtout en ce moment où les partis politiques et leurs candidats sont lancés dans la campagne électorale en vue des législatives et municipales qui vont se dérouler le 9 février 2020. Les imams précisent que rien ne peut se faire dans le désordre. Le développement se fait dans la paix.

Durant cette messe, les jeunes de la région du Sud ont également été interpellés. Il leur a été demandé de jouer un rôle déterminant. Que leurs prises de parole soient différentes.  Il leur a également été demandé de revêtir la posture des pèlerins de la paix. Ils doivent faire preuve de vigilance. Et ils doivent avoir l’esprit du discernement.

A titre de rappel, la campagne électorale a débuté officiellement le samedi 25 janvier 2020, soit un jour après la prière spéciale sus mentionnée.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.