Scènes de violence à Douala : Le gouverneur de la région du Littoral prescrit la réactivation des comités de vigilance

mardi, 05 novembre 2019 15:01 Liliane N.

Samuel Dieudonné Ivaha Diboua le patron du Littoral indique que ces comités de vigilance vont devoir mettre hors d’état de nuire, les personnes qui veulent perturber la ville de Douala.

 

Le désordre ne passera pas par la ville de Douala. Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, le gouverneur de la région du Littoral l’a bien fait comprendre à ses collaborateurs, aux habitants de Douala. On se rappelle que la semaine dernière, la capitale économique du Cameroun a été le théâtre des affrontements entre deux groupes de jeunes. Parmi ces groupes, l’un a été identifié comme étant constitué de malfrats. Avec des armes blanches dont des machettes et des poignards, ces jeunes ont pris d’assaut New-bell, créant la peur chez les habitants de ce quartier de Douala.

Approché par le quotidien gouvernemental Cameroon tribune, le gouverneur de la région du Littoral, a précisé d’entrée de jeu, qu’il est important de rétablir les faits. Ce qui s’est passé samedi dernier, n’est pas lié à un repli identitaire. « Concernant la situation de New Bell, nous avons tous compris que l'incident s'est produit à un endroit précis et des jeunes ont appliqué leur phénomène de « retour », chose que nous condamnons tous. Mais de là à quitter New Bell pour demander aux boutiques de fermer à Akwa, c'est autre chose. C'est ce qu'on appelle de la manipulation. Et je préviens ceux-là qui utilisent des motos pour véhiculer de pareils messages, je leur rappelle que les responsables des mototaxis de la ville de Douala ne se reconnaissent pas dans cette façon de faire. Et ces délinquants qui ont pris ces engins doivent cesser de salir l'image des mototaximen citoyens de la ville de Douala » a-t-il déclaré.

Douala abritant le cœur de l’économie du pays, on ne saurait laisser prospérer des scènes de violence comme celles que les populations de New-Bell ont vécues. Le gouverneur recommande de ce fait la réactivation des comités de vigilance. « Je demande…aux autres arrondissements de Douala de réactiver ces comités de vigilance afin de mettre hors d'état de nuire ceux qui veulent perturber la mythique ville de Douala parce qu'ici, se trouve l'économie du Cameroun », a déclaré le gouverneur de la région du Littoral.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.