Santé : Mama Nguea perd sa deuxième jambe

mardi, 19 novembre 2019 07:44 Danielle Ngono Efondo

L'état de santé de l'artiste musicienne Mama Nguea se dégrade de plus en plus. En effet, après l'amputation de sa jambe gauche le 4 octobre dernier, on apprend qu’elle a perdu la seconde.

 

Internée à l'hôpital Laquintinie de Douala, l’état de santé de l’artiste musicienne Mama Nguea ne s’améliore pas. En effet, atteinte de diabète depuis plusieurs années, Mama Nguea a déjà perdu l’usage de ses deux jambes.

Après l'amputation de sa jambe gauche il y a un peu plus d'un mois, l’auteure du titre à succès, « Soleil de décembre » est restée en observation à la clinique environ trois semaines avant d'être autorisé à sortir. D'après un de ses proches, c'est une semaine après sa sortie de l'hôpital que son état de santé s’est de nouveau dégradé. Elle a donc été transportée à l'hôpital Laquintinie au service des urgences.

Son état est jugé critique. « Ma sœur est très malade. Elle souffre. Elle est dans le coma. Elle ne peut ni parler, ni bouger. Voilà sa seconde jambe qui a été amputée », se lamente l'un des membres de sa famille. « On a besoin de vos prières et nous continuons toujours à demander de l'aide », a-t-elle ajouté.

« L’état de santé de Mama Nguea est assez grave et très critique, le diabète est à un stade très avancé et très élevé et il n'y a pas un bon dispositif et plateau techniques ici au pays », confie un membre du personnel soignant.

Pour rappel, Louise Koubinom alias Nguea Laroute, avait lancé un appel à l’aide dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. C’était au cours du mois d’août dernier. Elle appelait à la générosité des âmes de bonne volonté pour une évacuation sanitaire au Maroc afin de bénéficier d’une meilleure prise en charge. Selon ses explications, l’opération nécessitait cinq millions FCFA.

Ainsi, suite à cet appel à l’aide, elle avait reçu le 17 août 2019, une enveloppe du ministère des Arts et de la Culture. Une aide qu’elle avait jugé trop petite. « C’est trop petit, si le ministère des Arts et de la culture pouvait m’ajouter un peu d’argent pour aller de l’autre côté », plaidait-elle. Malheureusement, elle n’a pas pu avoir l’intégralité de la somme demandée et son opération s’est finalement déroulée à Douala.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.