Restrictions à la frontière Cameroun-Guinée équatoriale : des centaines de migrants bloqués au Cameroun

mardi, 13 août 2019 07:54 Otric N.

Au moins 100 migrants du Togo, du Burkina Faso, du Nigeria et du Bénin en route vers la Guinée équatoriale et le Gabon sont actuellement bloqués au Cameroun, après avoir été sauvés d’un naufrage dans l'océan Atlantique.

 

La Voix de l'Amérique rapporte que c'est l'une des raisons pour lesquelles la Guinée équatoriale a décidé de construire un mur contre le Cameroun, ce qui a mis en colère de nombreux Camerounais, et a conduit à des rumeurs selon lesquelles la Guinée équatoriale construisait un mur sur le sol du Cameroun.

L'Ambassadeur de Guinée Equatoriale au Cameroun, Son Excellence Anastasio Asumu Mum Munoz, a nié que son pays construisait un mur au Cameroun, mais plutôt sur ses terres près de Kye-Ossi, au Cameroun.

Peu après une audience avec le Ministre des Relations Extérieures le 8 août 2019, le diplomate a mis l'accent sur une collaboration continue avec le Cameroun. La Guinée équatoriale a toujours accusé le Cameroun de laisser ses citoyens et les Africains de l'Ouest entrer illégalement sur son territoire.

« En tant que pays voisins et frères, on est condamnés à être ensemble. C’est la nature qui nous l’impose. C’est donc normal, quand il y a une mésentente, qu’on s’assoit pour voir et corriger les défauts. Tout le monde sait ce qui se passe entre les deux pays. Le ministre des Relations extérieures m’a invité à une réunion pour demander des explications sur ce qui se passe », a indiqué M. Munoz.

Officiellement, Malabo veut empêcher les ressortissants ouest-africains de traverser le Cameroun pour retourner illégalement en Guinée équatoriale. Le diplomate a assuré que le mur que son pays est en train de construire, n'est pas à la frontière, mais sur le territoire équato-guinéen.

« Je peux vous assurer que l’information qui est sur les réseaux sociaux, faisant état de ce que les soldats équato-guinéens ont traversé la frontière pour aller mettre les bornes, n’est pas vraie. Nos soldats ne peuvent pas traverser la frontière pour poser les bornes. »

Malgré cette assurance, les autorités camerounaises semblent mal à l'aise face à cette situation, puisque le chef d'état-major de l'armée, René Claude Meka, s'est récemment rendu à la frontière et a demandé aux soldats de ne permettre aucune intrusion illégale de soldats étrangers au Cameroun.

Certains experts font valoir la démarche de la Guinée équatoriale comme une tentative d'empiétement sur le territoire camerounais. Ceci intervient à un moment où les acteurs de la zone Afrique centrale sont sur le point de mettre en œuvre un accord de libre-échange (dont la Guinée équatoriale est membre), afin de stimuler le développement économique.

 

Otric N.

 

Leave a comment

Economie

Santé

Innocent D H Publié le lundi, 16 septembre 2019 12:43
Région du Nord : Plus d'un million de moustiquaires imprégnées à longue durée d'action en cours de distribution

Dans le cadre de la lutte contre le paludisme que mène le ministère de la santé publique, la troisième campagne…


Otric N. Publié le mardi, 10 septembre 2019 13:19
Le Directeur de l'ONUSIDA appelle à un financement rapide des projets au Cameroun

Savina Ammassari, Directrice de l'ONUSIDA au Cameroun, a exprimé sa déception face à une récente enquête des Nations Unies sur…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.