Région du Nord : Imams et prédicateurs islamiques de Lagdo s’engagent à promouvoir la stabilité et le développement social

lundi, 27 janvier 2020 13:15 Innocent D H

Ces dignitaires religieux étaient réunis ce week-end dans la salle des actes de la commune de Lagdo dans le cadre d’un séminaire de renforcement de leurs capacités pour la promotion de la stabilité et du développement social au Cameroun. C’était à l’initiative de l’Association Al-Ikhlas pour la Culture islamique et le Développement social (AICIDS).  

 

Ils sont tous imams et prédicateurs islamiques, venus de diverses localités de Lagdo situé dans le département de la Bénoué. Conscients de la valeur ajoutée de cette plateforme d’échange, ils ont écouté avec intérêt les différents exposés à la faveur du séminaire de renforcement de leurs capacités. Il s’agit d’une initiative de l’AICIDS. Solon Halidou Boubakary, participant, c’est une première dans l'arrondissement, « les rudiments que nous avons reçus vont nous donner de la valeur, de liberté d’expression et nous serons plus que jamais engager sur la bonne voie. Il est question pour nous de sensibiliser les fidèles sur le bien fondé de la cohabitation pacifique sans lequel aucun développement n’est possible », exprime-t-il. 

Bien fondé

Le présent conclave était souhaité depuis plusieurs années. Elle permet ainsi à ces dignitaires religieux, à demeurer des dignes ambassadeurs de la religion islamique en prônant la tolérance, l’amour et la cohésion pacifique. « Il est question de leurs rappeler certaines choses qu’ils font dans la routine et leur dire de faire diffuser la vraie religion. Aujourd’hui vous savez les religions font face à de nombreux fléaux notamment les réseaux sociaux où l’on retrouve très souvent du n’importe quoi », conseille Kali Seini, secrétaire général de l’association. 

Saïdou Bouba, le sous-préfet de l’arrondissement de Lagdo pour sa part, a saisi l’opportunité pour appeler les participants à capitaliser les enseignements reçus. Et à quelques jours du double scrutin législatif et municipal du 09 février 2020, ces imams et prédicateurs doivent aider les populations à promouvoir l’esprit de citoyenneté. « Les gens doivent aller s’exprimer. Les pouvoirs publics doivent savoir qu’ils expriment leur choix à travers les urnes en toute liberté. Pour cela ces imams et prédicateurs doivent faire comprendre aux populations l’importance d’éviter deux fléaux pendant cette période électorale. Il s’agit du désordre et de l’abstention », recommande l’autorité administrative. 

Ce séminaire de deux jours, tenu à Lagdo a débouché sur d’importantes résolutions, lesquelles ont pour objectif commun faire en sorte que l’Islam continue d’être au service de la République pour un développement harmonieux. 

 

Innocent D H

    

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.