Qui veut fermer Equinoxe Télévision ?

vendredi, 20 novembre 2020 09:23 Stéphane Nzesseu

Avec l’affaire Stéphanie Djomo, on peut se dire que des acteurs tapis dans l’ombre, veulent en finir avec la télévision bleue de Douala et semblent de plus en plus proches du succès.

 

Une chape de plomb pèse sur la télévision du peuple. Depuis l’affaire Mimi Mefo et son incarcération subite à la prison de New Bell pour avoir rendu public certaines informations en rapport avec la crise anglophone, puis sa libération de la même prison un samedi après-midi, la chaîne de télévision de Severin Tchounkeu est dans le collimateur des autorités proches de question de sécurité et de défense. Et la dernière affaire en date, celle de Stéphanie Djomo, il semble que les ombres tiennent le bon bout pour peut-être faire plier la télévision bleue de Douala.

Trop de curiosités entourent ce que le public camerounais est en train de vivre en ce moment avec l’affaire Stéphanie Djomo. Tantôt elle est coupable, puis elle ne l’est pas mais réussi visiblement à incriminer d’autres acteurs. De fil en aiguille, certains acteurs de la justice posent les jalons et mettent en place les mailles qui risquent de se refermer sur la télévision de Sévérin Tchounkeu.

Depuis le début de la crise anglophone, Equinoxe Télévision fait partie de ces médias qui ont réussi jusque-là à donner un son de cloche autre que celui de la CRTV, la chaîne de télévision nationale, au sujet de ce qui se passe réellement dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. A son époque, le ministre de la communication Issa Tchiroma et par la suite le ministre René Emmanuel SADI ont multiplié des avertissements tacites ou explicites à l’endroit de Equinoxe TV.

A côté des ministres de tutelle, ce sont les accusations et les mises en gardes du ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji, qui vont être les plus virulentes et les plus précises sur la volonté du gouvernement dont il est membre de réduire au silence la chaîne de télévision la plus regardée au Cameroun actuellement.

Heureusement pour Equinoxe, le gouvernement du Cameroun n’est pas un ensemble homogène régit par la pensée unique de certains de ses acteurs. Ils sont très nombreux dans les diverses institutions et même parmi les plus proches du Chef de l’Etat qui sont de véritables démocrates. Ces derniers croient que le travail de cette chaîne de télévision participe à la liberté de la presse au Cameroun. A la fin, le véritable bras de fer se déroule au sein des différentes administrations du Cameroun. Une situation qui profite encore à Equinoxe et la liberté d’expression au Cameroun.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.