Quand les « Birois » livrent une excellente chorégraphie, sur « le Nyama »

mardi, 29 décembre 2020 20:29 Stéphane Nzesseu

Depuis quelques heures, une vidéo devient virale sur les réseaux sociaux. On y voit des « Birois » se livrer à un exercice peu ordinaire, une belle chorégraphie sur le tube à succès de Aveiro Djess, « le Nyama ».

 

C’est littéralement IMPRESSIONANT. Ça ne court pas les rues, de voir des militaires de ce niveau se mouvoir avec une telle aisance sur des sonorités qui font le Buzz au sein de la population civile. Une preuve s’il fallait encore en chercher que c’est l’armée la plus proche de son peuple qu’on puisse imaginer.

 

Une armée proche de son peuple

 

C’est une grosse fleure et un coup de pub inimaginable que vient d’offrir les « black Ninja » à l’un des leurs. Un autre « Ninja », cette fois, de la musique urbaine camerounaise. La symbiose totale. Pas besoin de scruter les boules de cristal pour comprendre le pourquoi de cette belle chorégraphie. Les hommes du BIR Delta se sentent eux-aussi concernés par ce que dit les paroles de cette chanson. Comme pour dire qu’ils se sentent camerounais avant tous. Ils sont tellement camerounais et fiers de l’être qu’ils ont choisis de donner leurs vies jusqu’au sacrifice suprême, pour que les autres puissent trouver « le Nyama » dans la paix et la sérénité.

Dans cette courte séquence disponible sur les réseaux sociaux, on voit également des soldats qui savent rester dans la cohésion et la discipline même dans les moments de détente. C’est extraordinaire. Sur les indications du leader, ils déploient leurs talents de danseurs, on dirait qu’ils n’ont fait que ça toute leur vie. Quelle polyvalence.

 

La grande solidarité patriotique

 

Ce n’est pas la première fois que les « Birois » se présentent comme des hommes, des êtres humains tout simplement. Et cette humanité qui transparaît dans ce moment de vie musical, est ce qui anime le plus souvent nos défenseurs lorsque le drapeau a besoin d’eux. Par ailleurs, c’est aussi l’occasion de le rappeler, c’est une preuve d’humilité et d’empathie remarquables. On se souvient que dans une logique presque similaire, même si les contextes étaient différents, les hommes du BIR avaient invité pendant plusieurs jours le boxeur Francis NGANOU pour des séances de coaching. Des actes qui rapprochent encore plus cette belle armée des populations pour lesquelles, elle est au service.

Mais à vrai dire, les gars, vous dansez bien !

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.