Protection de la biodiversité : Les premières propositions d’un plan mondial à l’horizon 2030

mercredi, 15 janvier 2020 08:44 Innocent D H

Au moins 30% de la planète à protéger d’ici 2030, c’est la mission que se fixe la Convention pour la biodiversité biologique (CBD). Selon la mouture d’un texte dévoilée ce lundi, Il est question de mener une lutte concertée contre la dégradation accélérée de la nature.   

 

C’est en octobre 2020 que la 15ème réunion de la Convention de l’ONU sur la diversité biologique (COP15) se tiendra à Kunming, en Chine. Les assises vont permettre de définir une feuille de route pour les 200 membres de la CBD pour mieux protéger les écosystèmes au cours de la décennie, afin de vivre « en harmonie avec la nature » d’ici 2030. 

L’ébauche du texte va être négociée lors de la COP15. L’objectif crucial recherché, « protéger les sites d’importance particulière pour la biodiversité au moyen d’aires protégées et d’autres mesures efficaces de conservation par zone couvrant au moins 30% des zones terrestres et marines avec au moins 10% sous stricte protection d’ici 2030 », ces pourcentages pouvant être négociés. Selon Aleksander Rankovic, expert à l’institut de développement durable et des relations internationales (Iddri), c’est « une proposition ambitieuse ». 

D’autres objectifs de la COP15 annoncée

Une autre mesure est évoquée, celle de « réduire au moins 50% de la pollution causée par l’excès d’éléments nutritifs, les biocides, les déchets plastiques et autres sources de pollution » d’ici la fin de la décennie.  

Sont également repris dans le texte, les conclusions des experts de la biodiversité de l’ONU (IPBES). Dans un vaste rapport rendu public en mai, ces experts soulignaient à juste titre le rôle de l’agriculture, la déforestation, la pêche, la chasse, le changement climatique, les populations et les espèces évasives dans la dégradation accélérée de la nature. A en croire, Li Shuo, expert de Greenpeace International, cette première mouture du texte de la CBD, constitue « un grand pas » dans la définition d’objectifs de protection de la biodiversité, cependant, le texte est qualifié de « mince » s’agissant de sa mise en œuvre et des moyens déployés. 

La prise en compte de la biodiversité dans les stratégies nationales, l’extension des aires de conservation terrestres et aquatiques pour la prévention de l’extinction des espèces menacées, la lutte contre la surpêche et la gestion des surfaces agricoles de manière durable à l’horizon 2020, sont entre autres les « objectifs d’Aichi », réunion tenue en 2010. La COP15 se propose aussi d’acter ces objectifs. 

 

Innocent D H

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le lundi, 20 janvier 2020 13:45
Dialogue Etat-Secteur privé : Le patronat sollicite un rapprochement avec le Chef de l’Etat

Dans une tribune qui a pour titre « Relever les défis des entreprises et de l’économie », parue dans un…


Innocent D H Publié le samedi, 18 janvier 2020 13:31
Sommation : La Beac demande aux banques de lui transmettre les données de leurs transactions

C’est une injonction de la Banque des Etats de l’Afrique centrale entre vigueur dès cette année 2020. Tous les établissements…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.