Prestation des artistes étrangers : La Présidence de la République dément le paiement des sommes mirobolantes

lundi, 06 janvier 2020 11:08 Nicole Ricci Minyem

« Aucun artiste n’a jamais perçu la somme de 72 millions de FCFA ou une avoisinant ce chiffre… Que ce soit Wizkid, Koffi Olomidé, encore moins Singuila », fait–on  savoir du côté d’Etoudi.   

 

Il faut relever que ce chiffre a été avancé par ceux qui ont vu dans les réseaux sociaux, les vidéos de Brenda Biya et de l’artiste nigérian de l’afro beat Wizkid, dansant le 1er Janvier 2020, lors d’une cérémonie organisée dans les appartements privés  de la famille présidentielle. Des images qui n’ont pas arrêté de faire le buzz depuis lors.   

Certains médias et autres individus ont trouvé un nouveau prétexte pour parler de la « gabegie » dont se rendrait coupable, Brenda Biya, fille du Chef de l’Etat Camerounais et, les sommes qui auraient été payées pour ce « show privé » donnent les vertiges. 72 millions de FCFA, affirment certains, qui décrient cette « dépense ostentatoire », en affirmant que : « Sur le site banquemondiale.org, on apprend que le taux de croissance du PIB du Cameroun devrait s’établir à 4,2% en 2019, contre 4,1% en 2018 ».

Ce sont les mêmes qui laissent entendre que ces « dizaines de millions, peuvent améliorer le cadre de vie des populations, notamment celles du Grand Nord, construire les écoles et créer un environnement adéquat pour ces enfants résidents dans le Cameroun profond, qui n’ont même pas une table banc sur laquelle s’asseoir pour apprendre les leçons… ».

« C’est un argent qui peut permettre de doter les hôpitaux d’une literie confortable, doter les services sociaux des fonds qui vont leur permettre de s’occuper des malades incapables de se prendre en charge, ne serait ce que dans les hôpitaux publics… ».   

Ils sont aussi nombreux, ceux qui pensent qu’il s’agit d’un prétexte pour détruire l’image du Cameroun et de celui qui est le garant des Institutions Républicaines

« Aucun chèque n’a été présenté, ils ne citent pas leurs sources et n’ont affirmé nulle part, avoir reçu les confidences de qui que ce soit. Il fallait choquer les camerounais qui vivent dans une certaine précarité, parfois dans une pauvreté ambiante, les amener à s’en prendre une fois de plus à la famille présidentielle qui, à tort ou à raison est la source de tous leurs malheurs… », laisse entendre M Mbomba, opérateur économique.

« Vous savez, je suis partante pour qu’on interdise les réseaux sociaux dans notre pays. C’est une attitude qui peut paraître extrémiste mais, sincèrement, je suis fatiguée de lire tout ce qui est écrit pour ternir l’image de ce pays, du Chef de l’Etat et des membres de sa famille… Pensez–vous que c’est normal ? Chaque jour, il faut dire quelque chose pour détruire l’image de ce pays. Certains ont trouvé des prétextes pour justifier l’échec de leur vie, les mauvaises décisions qu’ils ont eu à prendre un jour et, c’est Paul Biya et sa famille qui doivent payer les pots cassés… Qui, à la place de la fille du Président de la République n’aurait pas fait pareil ? Il faut voir ce qu’ils offrent à leurs enfants, lorsqu'ils ont un peu de moyens seulement mais, puisqu'il s’agit de Brenda Biya, cette jeune fille ne doit pas jouir de ce que la vie ou le destin lui ont donné ? Il faut arrêter. Que chacun travaille pour se construire… », s’énerve Mme Toguem Amélie, employée dans une banque de la place.  

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.