Statistiques du Coronavirus
WORLD
Recovered
2419670
Confirmed
5814885
Deaths
360412
CAMEROUN
Recovered
1996
Confirmed
5436
Deaths
175

Pour la Conférence épiscopale nationale du Cameroun, «le Code électoral ne garantit pas la transparence des urnes»

jeudi, 12 décembre 2019 09:02 Liliane N.

Mgr Abraham Kone le président de la Conférence épiscopale nationale du Cameroun a fait cette déclaration à l’occasion de la tenue, de l’atelier d’évaluation de l’état de jouissance des droits de l’homme, des libertés publiques par les Camerounais ainsi que des conditions de détention dans les prisons au Cameroun.


Comme la plupart des partis politiques de l’opposition, la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (Cenc) dénonce le Code électoral. Mgr Abraham Kone son président n’est pas passé par quatre chemins pour dire qu’avec ledit Code, on n’a pas la garantie d’un scrutin fiable. «Le Code électoral ne garantit pas la transparence et l’authenticité des résultats des urnes», a-t-il déclaré le 10 décembre 2019.
 
En écoutant cette déclaration du président de la Cenc, on pourrait croire que celui-ci s’est passé le mot avec certains partis politiques de l’opposition. Car il s’agit là d’une dénonciation brandie par des formations politiques qui de ce fait et pour autres raisons, ont refusé de prendre part aux élections législatives et municipales de 2020.
Dans la liste desdites formations, on retrouve en tête d’affiche, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) de Maurice Kamto. En annonçant la non-participation de celle-ci au double scrutin du 9 février 2020, il a critiqué entre autres l'absence d'une réforme du Code électoral. «Avec le système électoral actuel, les mêmes causes produiront inévitablement les mêmes effets, à savoir : fraudes massives, vol des résultats et nouvelle crise post-électorale», a-t-il déclaré.
 
Il n’y a pas que les partis politiques qui dénoncent l’actuel Code électoral, des Organisations non gouvernementales (Ong) le font aussi. Par exemple, il y a le Mandela Center qui l’a fait en demandant que les élections législatives et municipales soient reportées. Parce que précise l’Ong, en l’état actuel des choses, il est impossible que les élections soient transparentes et libres.
 
Liliane N.
 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.