Passage à la saison sèche : Les répercussions du changement climatique dans la région du Nord

vendredi, 29 novembre 2019 08:01 Innocent D H

La transition entre la saison pluvieuse et la saison sèche étant effective dans la région du Nord-Cameroun, le phénomène du changement climatique sévit avec son lot de conséquences sur le plan humain et environnemental. Selon les experts en santé et environnement, les populations sont appelées à un changement de comportement pour leur adaptation. 

 

Depuis plusieurs semaines, les pluies ont cessé de tomber dans la région du Nord, et le mois de novembre tire à sa fin. En pareil moment, pas question de lire sur une boule de cristal que la saison pluvieuse est dans les rétroviseurs. La transition entre la saison pluvieuse et celle sèche est perceptible. Elle est marquée dans cette partie du pays par le changement climatique. « Ce phénomène que nous observons depuis quelque temps, est une situation normale. A chaque fois que les pluies nous abandonnent, cette période de transition est systématiquement observée entraînant des nouveautés dans la nature », explique Djienzané Payouni, spécialiste en Communication, Santé et Environnement. 

Les répercussions

Un phénomène naturel incontournable qui impacte sur le mode de vie des populations ainsi que sur leur milieu de vie, c’est-à-dire leur environnement immédiat. « Sur le plan environnemental, on peut observer que certains arbres perdre leurs feuilles, les herbes ont aussi pris d’autres allures car elles sèchent, la nutrition animale à ce niveau a changé. Sur le plan humain, à l’air libre nous ressentons des aléas climatiques, par exemple quand nous parlons longtemps les lèvres sèchent. D'un moment à l’autre, nous aurons la brume et ses conséquences seront plus désastreuses. Quand le vent sera plus violent, les cas de fièvres seront récurrents », prévient notre spécialiste.

Des effets du changement climatique qui imposent aux uns et aux autres des changements de comportement à travers le respect d’un certain nombre de mesures lesquelles sont multiples. En cette circonstance, Djienzané Payouni conseille, « face à un effet naturel, les hommes doivent s’adapter. Sur le plan vestimentaire en l’occurrence le comportement doit changer. Comme il fait déjà froid le matin, l’on doit s’habiller à chaud. Le sport est aussi conseillé pour s’adapter au climat. Il faut utiliser des pommades ou des laits de toilette pour permettre à la peau de garder sa douceur. Utiliser le menthol pour garder les lèvres toujours fraîches. Sur le plan environnemental, il faut planter assez d’arbres pour que nous puissions bénéficier de l’ombrage en saison sèche ».  

Pour amoindrir les effets néfastes du changement climatique afin d’être des maladies, les populations de la région du Nord sont invitées à se prémunir surtout en cette période où les fêtes de fin d’année se pointent d'ores déjà à l’horizon. 

 

Innocent D H  

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le vendredi, 06 décembre 2019 14:32
Portrait : Langllo Flekem, un jeune producteur et vendeur de pastèques qui se frotte les mains à Garoua

Ce jeune homme a fait de la production, et de la commercialisation des pastèques son dada. En cette période marquée…


N.R.M Publié le mercredi, 04 décembre 2019 13:43
Budget Cameroun 2020 : L'analyse et les propositions de l'Economiste Dieudonné Essomba

Selon lui, le « problème du Cameroun est pourtant simple » et, il suffira de mettre en place, quelques réformes…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.