Pêche illégale : 6 400 tonnes de poissons saisies dans la région du Nord

lundi, 14 octobre 2019 11:47 Danielle Ngono Efondo

6 400 tonnes de poissons ont été saisies dans les eaux du barrage de Lagdo dans la région du Nordpar la délégation régionale de l’Élevage, des Pêches et des Industries animales, au cours de la période du repos biologique. A-t-on appris.

 

Pendant cette période de trois mois, qui s’étend de juillet à septembre de chaque année, les activités de pêche sont généralement interdites dans les eaux du barrage, pour permettre la régénération des poissons. Mais visiblement, des pêcheurs passent très souvent outre cette mesure d’interdiction.

Selon le Dr Françoise Erayavaï Bouba, délégué régional, qui a accordé un entretien au trihebdomadaire L’œil du Sahel « des études ont été menées pour déterminer la meilleure période de reproduction des poissons qui s’étend sur 4 à 5 mois. L’on a arrêté la période du 1er juillet au 30 septembre 2019 pour le repos biologique. L’enjeu du repos biologique est de permettre à la population aquatique de se reproduire, de se développer afin d’être disponible en quantité abondante pour les populations », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Adamou, pêcheur et vendeur de poissons à Lagdo a confié : « Malgré nos multiples efforts pour sensibiliser et encadrer les pêcheurs, certains, avec la complicité des autorités locales et des forces de maintien de l’ordre, réussissent à violer la réglementation pour pêcher du poisson et contribuent ainsi à faire chuter gravement la production du poisson. Il faut le dire, c’est dans notre intérêt à tous, quand les gens soudoient les autorités, sous le prétexte qu’ils ont de gros clients au Nigéria prêts à reprendre leur marchandise, on arrive malheureusement à cette situation. Heureusement que madame le délégué régional et ses équipes sur le terrain ont été très vigilants cette année, ce qui a permis de saisir ces poissons frauduleusement pêchés. »  

Pour ce dernier, Il est grand temps que l’on mette fin, que l’on réduise significativement les exportations des produits de pêche vers le Nigeria voisin. « Cela nous cause beaucoup de tort et tout ceci se fait au vu et au su des autorités. Nous, les pécheurs locaux, sommes énormément pénalisés et sur le marché cela entraîne une forte surenchère  du poisson alors que nous possédons des quantités qui peuvent nous permettre de ravitailler normalement le marché local », a-t-il conclut.

Selon des sources concordantes, 7365,46 tonnes de poissons ont été pêchés dans la région du Nord entre janvier et juin 2019. Environ 2014,04 tonnes de poissons fumés au cours de la même période. Une production en hausse par rapport à l’année 2018.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:56
Afrique subsaharienne francophone : Sept Camerounais figurent dans le top 20 des milliardaires en 2019

Le duo des plus riches d’Afrique francophone pour cette année est camerounais comme c’est d’ailleurs le cas depuis quelques années.…


Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:37
Cameroun : Emprunt de 12,6 milliards de FCFA auprès de la Deutsche Bank d’Espagne pour aménager le lac municipal de Yaoundé

Le 04 novembre 2019, le président de la République, Paul Biya a signé deux actes autorisant le ministre de l’Economie,…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.