Nationalisme : Et si on donnait des noms de baptême aux Universités du Cameroun ?

mercredi, 29 juillet 2020 10:09 Stéphane Nzesseu

Jusqu’aujourd’hui, les noms par lesquels on nomme nos grandes universités ne renvoient à rien de fondamental. Au plus, les universités continuent de porter les noms de la situation géographique dans laquelle elles sont situées. Un rattachement territorial qui met en exergue la segmentation administrative. Avec ça comment s’étonner que nos universités n’aient aucune âme ?

 

Trouver des noms de baptêmes à nos universités, c’est l’exercice que s’est donné depuis ce mardi le Dr Sosthène Medard Lipot, secrétaire national à la communication du MRC. Il a été suivi dans cette action par un autre camerounais, un autre enseignant, Armand Noutack II. Dans ce champ de propositions, nous avons jugé intéressant celle faite par Mr Noutack. Dans la démarche de ce dernier, il est question de donner des noms de ces camerounais qui auront marqués l’histoire du Cameroun par leurs actes de bravoure ou de mérite. C’est bien ce qui est fait à chaque fois qu’une promotion de formation dans une grande école est promue (EMIA, ENAM…).

Armand Noutack II ouvre sa proposition en faisant remarquer que ceci se ferait naturellement si nous étions une véritable Nation Camerounaise.

 

  • Université de YAOUNDE II devient UNIVERSITE ELIE LADE

Université Élie Ladé de Yaoundé II (en hommage à ce policier originaire de l'extrême Nord qui a sacrifié sa vie il y a 3 ans en empêchant une demoiselle bourrée d'explosifs d'atteindre le marché de Mora où elle aurait fait un carnage, Élie Ladé est une preuve vivante de bravoure, de Patriotisme, d'humanisme)

 

  • Université de Maroua devient UNIVERSITE BERNARD FONLON

Université Bernard Fonlon de Maroua, (célèbre universitaire, originaire du Nord-ouest, c'est grâce à lui que nous avons la version anglaise de l'hymne national).

 

  • Université de Ngaoundéré devient UNIVERSITE OSENDE AFANA

Université Osendé Afana de Ngaounderé, (originaire du centre, seul docteur ayant choisi de se battre pour l'indépendance du Cameroun alors qu'il aurait tout eu s'il était "resté calme" !)

 

  • Université de YAOUNDE II devient UNIVERSITE TCHUNDJANG POUEMI

Université Pouémi de Yaoundé I, (le plus grand économiste Camerounais de tous les temps !) On se souvient de sa célèbre définition du FMI : Fonds de Misère Instantané.

 

  • Université de KUMBA devient UNIVERSITE ELDRIDGE MOHAMMADOU

Université Eldridge Mohammadou de Kumba, (Eldridge Mohammadou est l'historien le plus prolifique du Cameroun né le 15 janvier 1934 à Garoua, d’un père anglais et d’une mère peule, et décédé le 18 février 2004 à Maiduguri, c'est un historien camerounais, spécialiste de l'histoire du Cameroun et des traditions orales des populations du Nord et du Centre, particulièrement des Peuls.) Allez consulter sa bibliographie sur Google, c'était un intellectuel hors pair !

 

  • Université de Bamenda devient UNIVERSITE NKAL MENTSOUGA

Université Nkal Mentsouga (1850-1916) de Bamenda. (D''origine `'Omvang Ngomeya'',Nkal Mentsouga est l'une des grandes figures historiques de la période précoloniale et coloniale qui a marqué l'histoire de l'Est-Cameroun. Ce nom désigne le grand chef Omvang qui a résisté aux Allemands et en même temps le nom de son village Nkal Mentsouga=Nguelemendouka .)

 

  • Université de Dschang devient UNIVERSITE DOUALA MANGA BELL

Université Douala Manga Bell de Dschang, (l'homme qui s'est opposé aux Allemands alors qu'il pouvait tout avoir en collaborant simplement).

 

  • Université d’Ebolowa devient UNIVERSITE KUVA LIKENYE

Université Kuva Likenye d'Ebolowa (Chief Kuva Likenye est un chef Bakweri, né entre 1805 et 1815, héros de la résistance contre la colonisation allemande il va mourir en exil en 1895.

 

  • Université de Bertoua devient UNIVERSITE MARTIN PAUL SAMBA

Université Martin Paul Samba de Bertoua. (L’homme qui s'est opposé aux Allemands alors qu'il pouvait tout avoir en collaborant simplement).

 

  • Université de BUEA devient UNIVERSITE UM NYOBE

Université Um Nyobe de Buéa ! (Um qu'on ne présente plus, Um l'incorruptible, l'homme qui a tout sacrifié pour l'indépendance du Cameroun)

 

Un projet qui pourrait s’étendre à la nomination de nos lycées, des stades, des bâtiments publics, des rues et même des écoles primaires. Le Cameroun regorge d’un vivier de noms qu’on puisse utiliser pour tous ces lieux dans la nation. Les avantages d’une telle stratégie sont incommensurables sur la réconciliation des camerounais avec le Cameroun. Et Armand Noutack de se demander « qu'entend t-on par lycée classique ? Lycée bilingue ? Lycée de Ngouache ? Lycée de Nkolmesseng ? Lycée moderne ? Nous n'avons pas honte ? »

Tout rebaptiser ! Pourquoi pas !!!

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.