Statistiques du Coronavirus
WORLD
Recovered
336780
Confirmed
1496055
Deaths
89435
CAMEROUN
Recovered
60
Confirmed
685
Deaths
9

Nécrologie : Fotso Victor Forever...

samedi, 21 mars 2020 10:29 Nicole Ricci Minyem

La nouvelle est tombée comme un couperet il y a quelques heures Victor Fotso est décédé ce 20 mars 2020, dans la ville de Paris en France.

 

Des sources familiales indiquent qu’il a été évacué discrètement pour soucis de santé quelques minutes à peine après sa prestation de serment.

Victor Fotso est un autodidacte camerounais né en 26 juin 1926. Il est également l'auteur du Chemin de Hiala et le fondateur de la Fondation Fotso Victor qui effectue diverses œuvres caritatives au Cameroun et dans d'autres pays de la sous-région, surtout dans le domaine de l'éducation.       

 

Homme d'affaires et industriel

En 1955, il se lance dans le transport en commun qu'il abandonne rapidement en 1960. Son premier centre commercial est lancé dans cette ville en 1956 et c’est à partir de 1970 que l’homme d’affaires va  se lancer dans le secteur industriel avec la naissance de la Société Africaine de Fabrication de Cahiers (SAFCA). Ensuite il va créer la Société PILCAM en 1974. Plusieurs autres compagnies commerciales ou industrielles vont suivre, notamment :

- La compagnie Internationale de Service (CIS) à Paris en 1983, en collaboration avec le français Jacques Lacombe, qui fût un acteur important dans le fondement de l'empire Fotso (il décède le 9 juillet 1996).

Le Groupe Fotso à la fin des années 90 comptait plusieurs industries et entreprises à savoir : FERMACAM, FABASSEM, FISHCO, GFA, PHYTOCAM, PILCAM, PROLEG, UNALOR et SOPICAM. Celles se retrouvaient aussi bien au Cameroun qu'au Mali ou en France. La CBC viendra s'y ajouter en 1997. 

Mais au début des années 2000, avec l'effet de la mondialisation, le groupe connaîtra des difficultés sous l'effet de la concurrence et celle-ci aura raison des industries du Groupe qui seront pour la majorité vendues.

 

Homme politique et philanthrope

Il est maire de la ville de Bandjoun depuis 1996. Ville dont il a construit sur fonds propres1 l’hôtel de ville. Il a aussi construit l'IUT de Bandjoun, offrant ainsi au gouvernement camerounais l'un de ses premiers Institut Universitaire Technologique.

De son vivant, il a été considéré comme l’une des plus grandes sources de financement du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais. D’ailleurs il aura à maintes reprises dirigé un collectif d’hommes d’affaires qui avait appelé le Président Paul Biya à briguer de nouveaux mandats.

Au-delà des multiples invitations lors des dîners et réception au palais de l’Unité, on se souvient qu’en 1999, il a reçu à dîner dans sa résidence de Bandjoun le Chef de l’Etat Camerounais

L’un de ses derniers dons a été la somme de un milliard pour la construction de la future cathédrale de Bafoussam. C’était lors d’une messe d’action de grâce célébrée à la paroisse Christ Roi de Mbouo Bandjoun

 

Ouvrages

En 1994, il écrit en collaboration avec Jean – Pierre Guyomard une œuvre autobiographique  intitulée Le Chemin de Hiala. Le livre, publié aux éditions de Septembre, est le récit de son parcours : de son enfance à Bandjoun (à l'époque, petit village situé dans l'ouest du Cameroun) jusqu'à son succès en tant qu'homme d'affaires. L'ouvrage fournit également une description du contexte politique, économique et culturel du Cameroun de la fin des années 1920 au début des années 1990 tel que perçu par l'auteur

 

Vie privée 

L’homme qui s’en va ce jour, était âgé de 94 ans. Polygame et père de plusieurs enfants dont les plus connus sont  Yves Michel Fotso et Christelle Nadia Fotso.

Il est né en 1926 à Bandjoun. Il a très vite quitté l’école (15ans) pour aller travailler dans les plantations à Foumbot et à Bafang. Dès 1947, il s'installe à Mbalmayo comme commerçant.

M. Fotso Victor porte le nom de Fô Wa Gabigung à Bandjoun (le Chef qui partage).

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 07 avril 2020 12:53
Méfaits du Covid-19 : Le Cameroun s’achemine vers un correctif de son budget de 2020

A cause de la pandémie de coronavirus qui freine l’activité économique mondiale, la Crtv, média audiovisuel de service public envisage…


Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.