Mouvement d’humeur : Après avoir passé plusieurs jours dans le noir, les habitants de Bepanda Safari crient leur raz le bol

vendredi, 31 janvier 2020 07:45 Nicole Ricci Minyem

Ils sont sortis en masse et ont pris d’assaut, toutes les rues et ruelles de ce quartier situé dans l’arrondissement de Douala V pour exiger le retour de l’énergie dont ils sont privés depuis longtemps, alors que le montant des factures que leur sert Eneo à la fin de chaque mois, ne reflète aucunement la réalité de ce qu’ils consomment.

 

Ils ont pris des pancartes, des chaises, des tables et tout autre objet qui aurait pu leur servir à construire des barricades afin de bloquer la circulation et ralentir toutes les activités de ce côté, jusqu’à ce qu’ils soient entendus. Criant à tue tête leur colère contre cette entreprise qui, au lieu de leur apporter de l’énergie électrique semble plutôt s’atteler à les maintenir dans la plus totale obscurité.

Les témoignages

« Les examens de fin d’année vont bientôt commencer mais, les enfants ne peuvent réviser leurs leçons. Comment vont–ils faire ? Ou alors ils peuvent considérer qu’ils sont non partants à cause de Eneo. Sommes – nous tenus de revenir au temps ancien et nous mettre à utiliser les lampes à pétrole et le litre coûte même combien ? Non, nous sommes vraiment fatigués, il est important que le Chef de l’Etat et malheureusement, nous sommes toujours obligés de faire appel à lui, il est important aujourd’hui qu’il s’occupe de ce dossier parce que vraiment, nous ne voyons pas ce que le ministre fait, je ne vais pas parler de cette entreprise distributrice d’obscurité ».

« Le mois de Janvier vient de prendre fin et, après avoir remboursé les dettes nous avons fait un petit marché pour que la famille ait quelque chose à manger, au moins pour les deux prochaines semaines. Pourtant, j’ai tout perdu, il n’y a plus rien de comestible dans mon congélateur. Comment conserver les denrées alimentaires alors qu’il n' y a pas d’énergie…Comme les autres, je demande que le Président de la République réagisse. Qu’il ait vraiment pitié de nous, parce que les gens qu’il nomme vraiment ne pensent qu’à leur propre bien être…Si ce n’est que ce que vous appelez Eneo là, c’est une société qui n’a pour seule ambition que de distribuer l’obscurité et après, on va se plaindre de l’incivisme des populations alors que  ce sont ces gens qui nous amènent à agir ainsi… ».

« Bientôt, les politiciens vont venir nous raconter des choses qu’ils vont faire. Il y a cinq ans, c’était pareil mais, nous les attendons de pied ferme. Il faut que le Rdpc laisse la place aux autres partis politiques parce qu’ils n’ont jamais rien pu faire pour nous. Nous leur avons fait confiance, ils avaient promis de nous sortir de cette obscurité permanente, nous voici comme au point de départ aujourd’hui encore. Qu’ils ne tentent même pas de venir ici… ».

L’intervention des Forces de Maintien de l’Ordre

Parfois, il n’est pas évident pour les éléments des Forces de maintien de l’ordre de même que pour les gendarmes de respecter les consignes qui leurs sont données surtout qu’après avoir enlevé leur tenue, ils sont avant tout des citoyens, soumis aux mêmes réalités. Des victimes de cette obscurité qui n’épargne personne.

C’est en tenant compte de cette réalité qu’ils ont travaillé à contenir tout débordement ce Mercredi à Bepanda Safari.

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.