Meurtre de 4 chefs traditionnels au Sud-Ouest: une marche de protestation prévue ce jour à Yaoundé

mardi, 16 février 2021 13:32 Liliane N.

La marche de condamnation de l’assassinat des 4 chefs traditionnels est une initiative de Paul Tasong le Ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire.

 

C’est sur l’esplanade du Musée national que va se tenir à partir de 15 heures de ce mardi 16 février 2021, la marche de protestation contre le meurtre des chefs traditionnels Chief Fuaminkeng, Chief Fiance Aleh, Chief Fuajijong, et Chief Fuawehnsuo. Initiée par le Ministre délégué Paul Tasong, ladite marche a pour objectif : dénoncer « l’acte odieux ». Dans le communiqué du Ministre délégué Paul Tasong, il est précisé qu’il s’agit d’une manifestation publique.

Aussi, dans son communiqué, le membre du gouvernement revient sur les évènements s’étant soldés par la mort des autorités traditionnelles.

« Dans la nuit du 13 février 2021, un groupe de terroristes dirigé par Lekeaka Oliver, alias ‘maréchal’, agissant sous les instructions de son courtier principal Christopher Anu, qui vit aux États-Unis, a envahi le village d’Essoh-Atah dans le département du Lebialem. Ils ont pris pour cible les chefs traditionnels, les ont réveillés, les ont emmenés sur la place du marché vers minuit, ont abattu trois d’entre eux et ont jeté leurs corps sans vie dans une rivière voisine », peut-on lire dans le communiqué. C’est le dimanche 14 février que « les habitants du village ont sorti leurs corps sans vie dans l’espoir d’organiser des funérailles dignes», renseigne le document du Ministre.

Le Ministre délégué Paul Tasong explique que les chefs traditionnels ont été tués parce qu’ils « avaient refusé de remettre le produit des ventes de cacao pour la saison 2020-2021 ». Aussi ils encourageaient « les autres villageois à ne pas succomber aux pressions du gang. Ils ont également été accusés d’avoir organisé des écoles dans le village ».

Il convient de préciser qu’au même titre que les agents de l’Etat en service dans les deux régions anglophones, les chefs traditionnels sont aussi la cible des séparatistes qui les fait le reproche d’avoir fait allégeance au régime.

 

Liliane N.

Leave a comment

Economie

Liliane N. Publié le vendredi, 19 février 2021 10:40
Coopération: le Japon apporte plus d’un milliard de F au plan de reconstruction des régions anglophones

Le Japon vient de débloquer au bénéfice du Cameroun un financement de 2 millions 750 000 dollars, soit 1 492…


Innocent D.H. Publié le mercredi, 17 février 2021 13:16
Entreprises publiques : Le FMI entend accompagner le Cameroun renforcement de la Gouvernance et de la surveillance financière

C’est sans doute pour atteindre cet objectif que le département des finances publiques du Fonds monétaire international (FMI) effectue une…


Santé

Innocent D.H. Publié le mardi, 23 février 2021 15:13
Cameroun : Le Minsante annone la survenue d’une nouvelle épidémie de poliomyélite dans la ville de Yaoundé

L’annonce est faite par le Ministre camerounais de la Santé publique (Minsante) dans un communiqué daté de ce lundi, 22…


Nicole Ricci Minyem Publié le mardi, 16 février 2021 13:21
Arnaques et mauvais traitements dans les hôpitaux : On peut désormais composer le 1506 pour dénoncer

C’est du moins l’une des principales informations contenue dans le communiqué signé ce lundi, par Manaouda Malachie – ministre de…


Videos