Marché MBOPPI : l’autre technique d’arnaque des « apacheurs »

mardi, 22 décembre 2020 19:53 Stéphane Nzesseu

Faire ses achats au marché MBOPPI à Douala comme dans plusieurs autres marchés des grandes villes du Cameroun est un véritable concours de vigilance. Il faut faire attention à qui on se confie. Les malins arnaqueurs se cachent de plus en plus au milieu des « apacheurs ».

 

Marché MBOPPI à Douala, ce mardi après-midi. Une foule est amassée à l’une des entrées du marché. Non loin de l’entrée principale. Au milieu, une femme en détresse. Elle est en larme. On apprend qu’elle vient de se faire dépouiller par des « apacheurs » d’après elle. De son histoire, on retient qu’elle est arrivée au marché et elle s’est laissé approcher par un de ces démarcheurs qui pullulent dans nos marchés. Séduit par une offre, elle décide de suivre ce dernier dans les dédales sinuïsodales du marché Mboppi. Et sachant que c’est le plus grand marché d’Afrique Central, il faut dire que c’est quand même vaste. Elle ne va pas reconnaître avec précision où elle sera conduite. Toujours est-il qu’elle s’est surprise en train de se débattre alors qu’une personne venue dans son dos lui tenait le nez essayant de lui faire inhaler un parfum dans un mouchoir. Elle va très vite perdre connaissance. Et la suite, elle se réveille plusieurs heures après. Dans un espace qui ressemble à un magasin où l’on ne garde plus des marchandises. Complètement dépouillée de ses avoirs. Tout l’argent avec lequel elle est venu au marché est parti.

 

C’est alors que dans les commentaires des badeaux, quelqu’un fera savoir que cette femme a tout simplement fait montre de naïveté. Ce qui peut se comprendre quand elle dit qu’elle n’est pas une habituée du marché. En effet, il ne faut pas faire confiance aveuglement et suivre une personne pendant aussi longtemps à l’intérieur du marché. Il est préférable d’aller directement vers la boutique que l’on souhaite visiter ou alors dans le compartiment du marché souhaité et une fois là-bas, faire ses achats. A Mboppi « on ne dort pas l’esprit. Les gars sont très rapides ici », lance un passant qui compatie avec la malheureuse. Et dire qu’en ce temps de préparatif de fêtes de fin d’années, ils ont encore les dents plus assérées ces brigands. Elle aurait perdu en tout une somme de 135 mille francs. Une somme très importante pour une pauvre ménagère comme elle se présentait.

 

Au Cameroun, les « apacheurs » désignent ces commerçants qui n’ont pas de commerce en propre. Ils s’associent à des commerçants qui ont un fonds de commerce conséquent, et demandent de se constituer comme des démarcheurs pour ces propriétaires de grand commerce. « Apacheurs » pourrait être le synonyme de « démarcheurs ».

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 04 mai 2021 15:47
Réduction des délestages : Eneo va installer 30 transformateurs à Dschang

Energy of Cameroon (Eneo), concessionnaire du secteur de l’électricité au Cameroun, filiale du Britannique Actis, annonce qu’il va installer 30…


Mfoungo Publié le mardi, 04 mai 2021 12:35
Au Cameroun, l'exploitation illégale de bois de grande valeur nuit aux communautés forestières autochtones

Les peuples autochtones vivant dans les communautés forestières sont maintenant confrontés aux conséquences inquiétantes de l'exploitation forestière illégale lorsque leurs…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le mercredi, 28 avril 2021 08:48
Semaine Mondiale de la Vaccination : Les réflexions vont bon train à Yaoundé

« Surmonter l'hésitation vaccinale au Cameroun » est le thème choisi par les responsables du ministère de la Santé Publique…


Nicole Ricci Minyem Publié le lundi, 26 avril 2021 14:17
Lutte contre le Paludisme : Une Camerounaise fabrique un pesticide

C’est le fruit de sept années d’efforts, au cours desquelles Agnès Antoinette Ntoumba – Doctorante en Sciences Biologique à l’Université…


Videos