Lutte contre la pêche illégale : 506 sacs de poissons interdits de pêche saisis à Garoua

lundi, 16 septembre 2019 09:58 Innocent D H

L'opération coup de filets est à mettre à l'actif des agents de la délégation régionale de l'élevage, des pêches et des industries animales du Nord. Il s'agit des petits poissons interdits de pêche communément appelés au niveau local "Gamrés" en provenance de Lagdo qui ont été saisis et vendus aux enchères publiques.

 

C'est à Rabinga, localité située dans l'arrondissement de Lagdo que les 506 sacs de petits poissons interdits de pêche communément désignés au niveau local sous le vocable de "Gamrés", ont été interceptés par les éléments de la délégation régionale de l'élevage, des pêches et des industries animales du Nord. Chaque sac pèse 25 kilogramme et la saisie entre en droite de l'application des mesures relatives à l'instauration depuis 2013, du repos biologique sur la retenue d'eau de Lagdo. Ce repos biologique s'étend chaque année du 1er au 30 septembre. Objectif de cette opération devenue annuelle depuis bientôt 5 ans, permettre la reproduction et la réapparition de certaines espèces halieutiques. 

Selon madame le Délégué régional de l'élevage, des pêches et des industries animales du Nord Françoise Eyaravaye Bouba, cette saisie intervient dans le cadre des activités de patrouilles nocturnes. "C'est au cours de ces opérations que nous avons été amenés à saisir ces importants stocks de poissons. Nous avons constaté qu'il y avait des camions qui transportaient les poissons et puis nous les avons interceptés au niveau de Rabinga, avec l'appui de la gendarmerie routière", indique madame le Délégué régional. 

 

La vente aux enchères

Après la saisie des 506 sacs de petits poissons interdits de pêche, s'en est suivie la vente aux enchères publiques dans le respect des règles de l'art. Et c'est à juste titre qu'est intervenue cette vente à en croire les explications de madame Françoise Erayavaye Bouba. "Généralement quand on saisit des denrées périssables, on organise la vente aux enchères publiques", précise le Délégué régional de l'élevage, des pêches et des industries animales du Nord.

A s'en tenir aux informations que nous avons reçues, d'autres contrôles vont être effectués et ce jusqu'au 30 septembre 2019 afin de mettre en déroute toute initiative de pêche illégale dans la région du Nord pendant cette importante période de repos biologique.

 

Innocent D H

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.