Le père de Marc Vivien Foé en désaccord avec la veuve de son fils, donne sa version des faits au sujet de l’immeuble querellé

lundi, 29 juin 2020 07:44 Liliane N.

Martin Amougou Foé affirme que l’immeuble situé au quartier Elig Essono et qui est réclamé par la veuve de Marc Vivien Foé, lui appartient.

 

Après la sortie de Marie Louise Foé relative à un immeuble laissé par son défunt époux et qui depuis 17 années, est géré par sa belle-famille, Martin Amougou Foé le père de l’ancien indomptable approché par la presse, a donné sa version des faits. Sur les antennes de Radio Sport Info (Rsi) émettant exclusivement dans la ville de Douala, le beau-père de Marie Louise Foé a précisé que le bien immobilier suscité, revendiqué par sa belle-fille, lui appartient. Il a déclaré qu’il s’agit d’un bien qui lui a été donné par Marc Vivien Foé de son vivant, avant son mariage avec Marie Louise. 

“J’ai eu deux fils dans ma vie, Foé Marc Vivien qui est décédé et Foé Ateba Emmanuel qui m’héberge en ce moment en France. J’ai 8 petits fils et 2 arrières petits fils et j’ai donné à mes petits fils l’immeuble de 3 niveaux que Marc m’a laissé au quartier Nkomo à Yaoundé ainsi que 2 villas situées à l’ancien aéroport toujours à Yaoundé. Je rappelle que l’immeuble d’Elig Essono m’a été donné avant le mariage entre Marc Vivien et Marie Louise. Et pour l’achever j’ai dû prendre un crédit à la banque. Tout est en mon nom”, affirme Martin Amougou Foé.

Si le père du défunt Marc Vivien Foé a affirmé que l’immeuble construit par son fils, lui revient et que Marie Louise a juste profité du fait qu’il ne soit pas au pays pour venir faire cette sortie, cette dernière le 26 juin 2020 a indiqué que ce bien est l’héritage des enfants de l’ancien Lion indomptable. Elle a par ailleurs déclaré qu’il y a une décision de justice qui lui donne gain de cause, dans cette affaire. Pourtant la réalité est telle que c’est son beau-père qui continue de jouir de l’argent qu’il produit. 

Cette sortie faite par la veuve de Foé à la date commémorative de son deuil, a révélé que les problèmes de gestion de ses biens, qu’on pensait clos, persistent malheureusement depuis 17 années déjà. Martin Amougou Foé, affirme qu’il ne saurait expliquer pourquoi les choses se passent ainsi. 

“Je ne sais pas ! Ce que je sais c’est juste que après le décès tragique de Marc, je me suis posé beaucoup de questions et j’ai été très en colère. Comment mon fils pouvait-il mourir de la sorte ? Comment l’a-t-on laissé jouer ce 26 juin 2003 alors qu’il était malade ? Ce sont des questions que tout parent peut se poser après avoir vécu ce qu’on a vécu (…) Et depuis ce temps, on n’a presque plus jamais revu Marie Louise. Aucune collaboration, aucune entente, on ne sait rien d’elle ni de nos petits fils. C’est en arrivant en Europe que nous avons appris que Scott l’aîné de Marc Vivien est en prison”, a-t-il déclaré au micro de la Rsi.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 02 juillet 2020 09:24
Zone de libre-échange : La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique promet son soutien au Cameroun

Cette bonne nouvelle a été révélée au cours d’une audience au ministère du Commerce le 25 juin 2020. En effet,…


Mfoungo Publié le samedi, 27 juin 2020 13:00
La Santé Traditionnelle : « Axe de développement non négligeable pour l'économie nationale »

Tel est le point de vue développé par l’honorable François Biba – Député Pcrn après la rencontre le 25 Juin…


Santé

N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Innocent D H Publié le lundi, 15 juin 2020 11:08
Journée mondiale du donneur de Sang : Les populations de la région du Nord sensibilisées sur l’importance du don volontaire de sang

La célébration de la Journée mondiale du donneur de Sang ce dimanche, 14 juin 2020 dans la région du Nord…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.