11/06
Insécurité : « Le Cameroun a une longue expérience dans la gestion de ses crises…
11/06
Cameroun : 30% des décès maternels sont dus aux avortements clandestins
11/06
Hécatombe de la falaise de Dschang : Des familles toujours dans l'attente des corps
11/06
Cameroun - Minfi : Un imposteur empoche 333.600.000 Fcfa
11/06
Cameroun : Les Unes du vendredi 11 juin 2021
11/06
Financement de l’Entrepreneuriat Territorialisé : Les concertations se multiplient
10/06
Convention : Cimencam et trois structures publiques pour construire 2 000 logements
10/06
Nord : Oumarou Ousmanou porté au poste de président du Conseil régional après le décès…
10/06
Cameroun-Microfinance : Vision Finances double son capital à 4 milliards de FCFA
10/06
Région du Sahel : Macron annonce la fin de l’opération Barkhane
10/06
Lutte contre le Covid-19 : Une camerounaise met sur pied un nouveau traitement
10/06
Cameroun : Les biens de Pascal Monkam placés sous administration séquestre
10/06
Gifle contre Emmanuel Macron : L'agresseur condamné à 4 mois ferme avec mandat de dépôt
10/06
Organisation de la CAN 2021 : L’Algérie dément vouloir remplacer le Cameroun
10/06
Exploitation minière de Kana : Le responsable de China mining aurait tiré sur l’un de…
10/06
Mayo-Darlé : Les artisans exploitants des sables et graviers reçoivent du matériel d’exploitation
10/06
Journaux en kiosque ce 10 juin 2021
10/06
Lutte contre le terrorisme et l’insécurité : Les comités de vigilance du Mayo Danay équipés
10/06
CAN 2021 : Lady Ponce ne cesse de désapprouver l'hymne retenu pour la compétition
10/06
Kambele : Les activités minières suspendues
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Société
  • La 5ème édition du festival Ebassa se tiendra du 21 au 24 novembre prochain au parcours Vita à Douala

La 5ème édition du festival Ebassa se tiendra du 21 au 24 novembre prochain au parcours Vita à Douala

vendredi, 09 août 2019 14:56 Nicole Ricci Minyem

Ce concept selon les organisateurs, a été mis en place afin de susciter au sein de la jeunesse camerounaise et africaine, aujourd’hui influencée par des courants culturels étrangers, un intérêt certain vis-à-vis de leur histoire, leurs traditions, leurs us et coutumes.

 

Un héritage qui pour eux, est synonyme de repères sociaux solides, indispensables pour leur développement intégral.

Cette édition, tout comme les précédentes, entend contribuer, de manière significative, à la consolidation du tissu de l’industrie culturelle locale et, c’est la raison pour laquelle les articulations proposées vont au-delà des jeunes de ce département, d’où le thème : « Rencontre et Intégration des Peuples ».

Dans cet entretien, Jean Pierre BADANG, Président du Comité d’Organisation nous en dit plus.

 

-         Quels sont les objectifs et les avantages que se fixent les organisateurs du festival EBASSA ?

Le FESTI EBASSA permet au peuple Camerounais et Mbamois en particulier de se ressourcer sur les fondements des musiques et danses traditionnelles, c’est en même temps une occasion de retrouvailles pour réfléchir sur les moyens de la préservation et la valorisation de notre patrimoine culturel, c’est aussi une occasion idoine d’amener la jeunesse et même le reste de la population de notre pays à marquer leur attachement aux valeurs culturelles. Enfin, last but us least, il permet d’identifier et promouvoir les jeunes entrepreneurs, artisans et talents artistiques à travers des concours, ateliers de formation dans plusieurs établissements scolaires, des visites dans différentes associations Mbamoises présentes dans la ville de Douala et surtout partager une calebasse de vin de palme (Nnumpé).

 

Les intérêts sociaux sont entre autres : - L’épanouissement social du public - La connaissance des produits culturels du Mbam et surtout l’ouverture d’une fenêtre à un évent unique.

L’intérêt marketing consistant en: L’accès à un nouvel auditoire dans le Littoral -  L’offre un spectacle de rêve au public, développement le savoir gagner.

 

-         Quel est la spécificité du festival EBASSA ?

Le  FESTI EBASSA est un évent conçu en relation avec le rêve du peuple mbamois. La forme d’animation unique en son genre suscite un intérêt sans cesse renouvelé. Se démarque par la manière subtile et efficace d’offrir une visibilité aux différents annonceurs et partenaires.

 

-         Pourquoi avoir choisi le site du parcours Vita à Douala ?

Le site du Parcours Vita a été choisi pour permettre à la cible de n’être préoccupée que par son divertissement. Outre les agents de sécurité qui seront mobilisés, les conditions d’encadrement dudit site permettent de se divertir en toute quiétude.

 

-         Où en êtes-vous avec les préparatifs de cette édition ?

Les préparatifs vont bon train et je suis fier que nous soyons en train de travailler en bonne intelligence avec nos élites de Douala et d’ailleurs. Je profite de votre tribune pour dire merci de tout cœur à notre parrain en raison de l’accompagnement qu’il nous apporte et pour toute sa disponibilité.

Lors des éditions précédentes, plusieurs partenaires et sponsors nous ont accompagnés. Douala étant le poumon économique du Cameroun, nous voulons ici rassurer les entreprises de la place qu’elles peuvent faire confiance en notre évent pour améliorer leur image de marque et leur visibilité, ainsi que pour la promotion de leurs produits et innovations.

Je tiens à rappeler que « Gunu » est le nom d’un groupement Yambassa dans les arrondissements de Bokito et Ombessa dans le département du Mbam et Inoubou, région du Centre du Cameroun. Je vous remercie.

 

Nicole Ricci Minyem 

 

Leave a comment

Dans sa logique de transparence, le Ministère de la Santé a dévoilé les chiffres relatifs aux contributions allant de la création du…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930