26/09
Tripatouillage électoral à la Fecafoot: Samuel Eto’o Fils saisit le ministre des Sports et de…
25/09
Sévices corporels: Des policiers entendus par le juge
25/09
Procès des attentats du 13-Novembre : La vidéo de revendication de Daesh glace la cour…
25/09
Procès de R.Kelly : Après des témoignages accablants, place aux délibérations
25/09
Marché pharmaceutique: Le Cameroun peut - il gagner en autonomie d’approvisionnement?
25/09
Iya Mohammed: “Agneau du sacrifice et victime de machination”
24/09
Affrontements intercommunautaires : L'alerte de Médecins sans frontières sur la situation des déplacés
24/09
Évaluation sécuritaire à Bamenda : La déclaration du ministre Joseph Beti Assomo
24/09
Corruption : Le Cameroun a perdu plus de 17 milliards en 2020
24/09
Assistance militaire technique : La France s'engage à renforcer les capacités de la Marine et…
24/09
Election à la Fecafoot/Célestin Djamen : «sur quel fondement Samuel serait un piètre manager ?»
24/09
Carnet noir: la levée du corps du journaliste Amobe Mévégué a eu lieu ce jour
24/09
Justice: un jeune homme rattrapé à Yaoundé pour le viol et le meurtre de sa…
24/09
Election du président de la Fecafoot: Samuel Eto'o reçoit le soutien des femmes Bayam selam
23/09
Énergies électriques : De nouvelles perturbations annoncées dans les régions du Centre et du Sud
23/09
Développement durable : Le Cameroun entend renforcer la fiscalité environnementale en 2022
23/09
Soutenabilité de la couverture santé universelle : Le Gouvernement camerounais recrute un partenaire pour une…
23/09
Soutenabilité de la couverture santé universelle : Le Gouvernement camerounais recrute un partenaire pour une…
23/09
Soutenabilité de la couverture santé universelle : Le Gouvernement camerounais recrute un partenaire pour une…
23/09
Soutenabilité de la couverture santé universelle : Le Gouvernement camerounais recrute un partenaire pour une…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Société
  • Grosse Mafia autour des tests Covid : « Nous avons payé 15.000 fcfa chacun et nous avons voyagé avec nos tests négatifs »

Grosse Mafia autour des tests Covid : « Nous avons payé 15.000 fcfa chacun et nous avons voyagé avec nos tests négatifs »

dimanche, 21 mars 2021 14:06 Stéphane Nzesseu

Ils sont nombreux les voyageurs qui sont comme pris au piège des tests Covid. Face à la rareté des tests PCR dans les centres agréés, sans parler de la lenteur dans le service qui met parfois trois jours voir plus au lieu de deux comme recommandé par le ministre de la santé, face à tout cela, de nombreux voyageurs se laissent convaincre par le marché noir autour de cette affaire de tests.

 

Notre témoin a bien pris soin d’atterrir et de passer les contrôles de l’aéroport de Roissy Charles De Gaule en France avant d’autoriser que nous partagions son témoignage.

« Je me nomme Germaine Matsing, je vie en Belgique. Il y a quelques jours je suis venu au Cameroun pour prendre part aux obsèques d’un parent très proche dans la région de l’Ouest Cameroun. Comme c’est généralement le cas, les obsèques se déroulent le vendredi et le samedi. Puisque j’ai boulot pressant j’ai fait les réservations pour arriver au pays le vendredi matin par Douala et repartir dimanche soir par la même ville. De sorte qu’arrivée le matin du vendredi, j’ai environ 04 heures de temps pour arriver dans le village à l’Ouest.

Maintenant, j’ai appris qu’en quittant du Cameroun il me faut faire un test Covid. Or, selon les informations que j’ai, les seuls centres agréés où les voyageurs à partir de l’aéroport de Douala peuvent faire les tests c’est dans la ville de Douala. Mais comment quelqu’un qui arrive vendredi et doit repartir deux jours plus tard et en plus un weekend peut faire ? Il faut avouer que c’est compliqué. De plus, les tests ne sortent pas dans l’heure d’après, il faut attendre au moins 24 heures.

C’est alors que samedi, après l’inhumation, je me souviens qu’il faut que j’ai un test pour repartir le lendemain. Puisque je compte quitter le village le dimanche pour prendre le vol du dimanche soir. Je reussi à avoir un premier contact au sein de l’hôpital Laquintinie de Douala. Je lui explique ma situation, et il me demande 30.000 fcfa pour qu’il m’envoie les résultats négatifs sans que je n’ai besoin de faire le test. Quelques minutes plus tard, un frère j’en parle à un frère qui lui devait rentrer le mardi sur la France. Il me dit qu’il a un meilleur contact. Et ce dernier, que j’ai contacté, est à l’hôpital Général de Douala. Lui il nous a pris 15.000 fcfa chacun. Je lui ai transféré les sous et il m’a envoyé, via WhatsApp, dans les minutes qui suivaient les résultats négatifs de tests Covid avec les en-têtes. Bref un document qui a tout de légal. »

Comme on peut s’en rendre compte, avec ce test entre les mains, elle a pu traverser sans soucis les barrages à l’aéroport de Douala, et même pour entrer sur le territoire français. Comme quoi, ce test avait toutes les allures de vraies. Mais déjà on peut se rendre compte qu’il y a un réseau de distribution des tests PCR à des personnes qui n’ont jamais été prélevées.

 Alertes sur les mafias autour des tests Covid au Cameroun

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Le compatriote Victor Mokom Kisob Directeur Exécutif Adjoint du Programme des Nations Unies pour les Etablissements Humains va s’entretenir durant sa visite…

Agenda

«September 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930