Fuite des épreuves au Baccalauréat: Adèle Mballa réclame des sanctions exemplaires

lundi, 27 juillet 2020 16:39 Liliane N.

Adèle Mballa journaliste en service à la Cameroon radio and television (Crtv) affirme que de tels actes éloignent la République, de la vision voulue pour elle par Paul Biya le Président de la République.

Son éditorial de ce lundi 27 juillet 2020, Adèle Mballa l’a consacrée à la fuite des épreuves du Baccalauréat. La consoeur en service à la Crtv en fustigeant ce qui se passe, précise que cela nous met tous en danger, étant donné que même le secteur de l’éducation ne se trouve plus épargné.

«Face à cet engouement généralisé pour l’enrichissement rapide et illicite, face à la corruption qui monte de tous les secteurs de la vie publique et à l’anomie qui nous menace tous, on réalise bien que la République exemplaire prônée par le Chef de l’Etat s’éloigne chaque jour un peu plus de nous lorsque cette corruption concerne maintenant l’éducation de nos enfants, l’avenir du Cameroun», affirme Adèle Mballa.

Les faits

Pour mieux comprendre l’éditorial de ce jour d’Adèle Mballa, il convient de rappeler qu’il a été noté qu’il y a eu fuite de certaines épreuves du Baccalauréat et du Probatoire de l’enseignement général. Les épreuves concernées sont la Physique, Sciences de la Vie et de la Terre et Chimie. En conséquence de cela, Nalova Lyonga le Ministre des Enseignements secondaires a décidé de reprogrammer lesdites épreuves. Le Minesec a décidé que les candidats au Baccalauréat, séries C, D et TI de la session 2020, retourneront dans les salles d’examen le 3 et le  4 août 2020 dès 7h. Par ailleurs, le Ministre a décidé que  le chronogramme de passage des épreuves du Probatoire de l’Enseignement secondaire général des séries ABI, C. D, E et Tl subira un léger décalage. Les épreuves écrites débuteront le mercredi 5 août 2020 à 7h précises suivant l’ordre de passage initial. Quant aux épreuves initialement programmées les 3 et 4 août 2020, le Minesec indique qu’elles se dérouleront plutôt les lundi 10 et mardi 11 août 2020.

Sanctions

Pour la journaliste Adèle Mballa, il faut prévoir des sanctions exemplaires pour ce qui s’est passé. «Il faudra des sanctions exemplaires au terme de l’enquête ouverte pour débusquer le vers qui est dans le fruit de ce Baccalauréat 2020. Il faudra tout de même aussi redonner ses lettres de noblesse à ce métier d’enseignant au Cameroun», demande la journaliste en service à la Crtv.

Liliane N.

    

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.