Formation en Master en Relations Internationales « Francophonie et Mondialisation » ouverte à l'IRIC

samedi, 12 septembre 2020 00:04 Stéphane Nzesseu

C’est une grande première dans les spécialisations de formation en relations internationales qu’offrent l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC). Une offre que pilote le Pr Jean Emmanuel PONDI.

 

L’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) ouvre ses portes, pour cette nouvelle année académique, à une nouvelle formation : un Master en Relations Internationales « Francophonie et Mondialisation ». Il s’agit d’un Master de Science Politique, option Relations Internationales axé sur les questions liées à la francophonie en rapport avec la Mondialisation. C’est un Master délocalisé de l’Université Jean Moulin LYON III (en France) pour l’Université de Yaoundé. Une délocalisation qui s’inscrit dans le cadre des partenariats de la Chaire Senghor Francophonie et Mondialisation logée au sein de l’IRIC.

35 étudiants sont attendus. Ils devraient être de nationalité camerounaise (mais les étudiants d’autres nationalités sont également éligibles sous des conditions particulières), titulaires d’au moins une Licence en Sciences Juridiques et Politiques ou encore Sciences Economiques, de l’information et de la communication, des lettres et en sciences humaines, ou tout autre diplôme universitaire reconnu comme équivalent par le ministère de l’Enseignement Supérieur. Ils devront également présenter une lettre de motivation succincte ou un intérêt éprouvé pour les études de Francophonie et de Mondialisation.

C’est à l’Université Jean Moulin Lyon 3 que revient l’honneur d’avoir pris l’initiative de créer, en novembre 2000, la première Chaire Senghor de la Francophonie. D’une certaine manière, les Chaires Senghor sont devenues à la Francophonie ce que les Chaires Jean Monnet sont pour l’Europe. L’originalité de cette nouvelle Chaire résidait dans la prise en compte de la Francophonie comme thématique universitaire de formation et de recherche. À l’instar de la Chaire Senghor de l’Université Jean Moulin 3, l’Université Saint-Joseph de Beyrouth a ouvert sa propre Chaire de la Francophonie en septembre 2003. L’aventure fait maintenant boule de neige. Le réseau compte actuellement une douzaine de Chaires à travers le monde dont celle de Yaoundé au sein de l’IRIC. Le titulaire de la Chaire de Lyon 3, le professeur Michel Guillou, ancien Recteur de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), assure la direction du réseau des Chaires depuis sa création. Il faut par ailleurs savoir que l’appellation Chaire Senghor de la Francophonie est en quelque sorte « labellisée » et officiellement reconnue par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Le Master qui s’ouvre à l’IRIC cette année se tiendra dans des conditions qui permettent aux professionnels de suivre les cours. Les cours sont dispensés par des enseignants de haut niveau de 16 heures et à 20 heures, du Lundi à Vendredi. La date de recevabilité des dossiers est fixée pour le jeudi 17 septembre 2020. Les frais de scolarité du Master s’élèvent à 650.000 FCFA et les frais médicaux à 5.000 FCFA.

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le jeudi, 17 septembre 2020 08:05
Entrepreneuriat féminin : Le Minpmeesa annonce un appui de 50 millions de FCFA au GFAC en 2021

Le ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III a fait l’annonce…


Innocent D.H. Publié le lundi, 14 septembre 2020 08:00
Cameroun : Afriland First Bank vulgarise l’automatisation du versement des dépôts

Le banquier camerounais vulgarise en ce moment le versement des espèces auprès des machines de dépôt. Le métier de « …


Santé

Innocent D.H. Publié le lundi, 07 septembre 2020 22:25
Cameroun : Une campagne de vaccination contre la poliomyélite en vue dans certaines régions

Les journées locales de vaccination contre cette maladie se déroulent dans les prochains jours au Cameroun. Cette campagne qui concerne…


Stéphane Nzesseu Publié le vendredi, 28 août 2020 11:22
Epidémie de Rougeole : Plus de 1.427 malades de rougeoles et 13 décès enregistrés

Alors qu’on la croyait presque vaincue, la rougeole refait surface et mine de nombreux ménages. De plus en plus d’enfants…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.