28/05
Au Mali, l’imam Dicko critique « l’arrogance » de la junte et “l’orgueil” de la…
28/05
Au Sénégal, détresse et consternation après la mort de onze bébés dans un hôpital de…
28/05
Guerre en Ukraine: Scholz et Macron demandent à Poutine des "négociations directes sérieuses" avec Zelensky
28/05
Commune de Kekem: Les comptes administratif du Maire, de gestion du Receveur Municipal et gestion…
28/05
Serge Aimé Bikoï: “Le business du gouvernement camerounais met sous le boisseau la dignité humaine”
28/05
Dieudonné ESSOMBA: “ Vous ne pouvez pas défendre l'Etat unitaire et en même temps, lutter…
28/05
Minjec: Les responsables bientôt en camp de réarmement moral
28/05
Jeunes et dossiers de montage des projets: Comment s’y prendre?
27/05
Sécurité alimentaire : Comment Kinder et Buitoni peuvent-ils rebondir après leur scandale sanitaire ?
27/05
Convention Sinosteel S.A: Les populations de la Lobé et Campo rédigent une pétition
27/05
Déguerpissement des populations à Douala: Cabral Libii demande à l’Etat de restituer les terres aux…
27/05
Eliminatoires CAN 2023: voici la liste définitive des Lions indomptables convoqués par Rigobert Song
27/05
Le correspondant de Bbc afrique Frederick Takang kidnappé à Bamenda est libre
27/05
Réhabilitation du CHU de Yaoundé: Qu’est ce qui cause les lenteurs dans les travaux?
27/05
Conseil National de l’Ordre des Médecins: Le ministre de la Santé Publique une large consultation…
27/05
Modeste Mopa Fatoing: “Que cette épreuve soit pour vous, une épreuve de renaissance, de remise…
27/05
Déguerpissement des populations : les Sawas ont manifesté à Douala
25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca

Extrême Nord : Les victimes de boko haram reçoivent du réconfort

mercredi, 11 mai 2022 16:16 Nicole Ricci Minyem

Des moments de chaleur, des gestes d’amour qui leur ont été donnés ce mercredi par Manaouda Malachie - ministre de la Santé Publique quelques jours après les violences dont ils ont été victimes.

 

Les Camerounais qui ont reçu ce jour, la visite du patron de la Santé Publique résident principalement dans les localités de Tourou et Toufou; des contrées qui ont une fois de plus, été envahies par les terroristes militants au sein de la secte boko haram et, comme les autres fois, les populations ont dû lourdement payer le prix fort, à travers notamment les pertes en vies humaines, avec en prime le vol de leurs bétails, des fruits de leurs champs, de leurs domiciles qui ont pratiquement tous été incendiés.

Des événements qui les ont amenés à se déplacer vers d’autres villages afin d’y trouver refuge.

Une situation d’urgence qui appelle des gestes d’urgence.

Face à cette situation de plus en plus inquiétante, qui interpelle par ailleurs l’élite de la Région du Grand Nord, l’un de ses dignes fils a répondu à l’appel de détresse lancé par ces familles sinistrées.

Après l’appui financier qu’il leur a promptement fait parvenir il y a quelques jours, le ministre de la Santé Publique a, une fois encore remis une enveloppe à l’effet de permettre aux familles (près de 600), de renouer avec leurs activités, notamment une centaine de sacs de céréales

Il leur a en outre donné du matériel et équipements qui vont leur permettre de renforcer le comité d’autodéfense qui est en pleine réorganisation; 03 motos et une ambulance pour faire face aux situations d’urgence médicale.

Manaouda Malachie  s’est par ailleurs engagé à œuvrer sans relâche aux côtés du Chef de l’Etat, pour permettre aux populations de la Région de l'Extrême-Nord et des autres zones en crise de reprendre leurs activités.

Il convient de rappeler que le ministre de la Santé Publique est l’un des fils du plus grand et du plus dense département (Mayo Tsanaga) de la Région. C’est ce qui pourrait expliquer qu’il se sente particulièrement préoccupé par la situation de ses frères et sœurs qu’il a par ailleurs écouté avec beaucoup d’attention et d’intérêt. Ainsi, va-t-il rassurer les siens en ces termes: “Je sais que le Gouvernement ne vous laissera pas tomber…”.

Dans son agenda, le Dr. Manaouda Malachie va rencontrer ce jeudi à Mokolo, les victimes, déplacées de Mozogo, venues du Mayo Moskota. Localité où règne pour l’instant, le calme.

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

Le parti fondé par le Chairman Ni John Fru Ndi arrive quatrième, dans le classement des formations politiques qui ont concouru pour…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031