Extrême-Nord Cameroun : L’ONU note une augmentation des incursions de Boko Haram

mardi, 06 avril 2021 22:46 Innocent D.H.

Le constat est du Bureau des affaires humanitaires de l’Organisation des Nations unies (Ocha), dans son rapport de février sur la situation sécuritaire dans la région de l’Extrême-Nord. Selon ce document, deux départements de la région de l’Extrême-Nord enregistrent un accroissement du nombre d’attaques attribuées aux combattants du groupe terroriste Boko Haram au mois de février 2021.

 

Dans le rapport de l’Organisation des Nations unies, il s’agit des départements du Mayo-Sava et du Mayo-Tsanaga. Les arrondissements les plus touchés sont ceux de Mora, Kolofata et du Mayo-Moskota. A en croire l’ONU, « la situation sécuritaire de la région demeure précaire et volatile », principalement dans ces départements.  

« Selon les forces de défense et de sécurité (FDS), le nombre d’incursions au niveau des frontières a baissé grâce aux opérations militaires menées au Nigéria et au redéploiement des forces militaires dans la zone frontalière camerounaise », rapporte cependant l’Organisation des Nations unies. Des informations d’ailleurs confirmées par le Ministre camerounais de la Défense (Mindef), le 1er avril dernier. C’était devant les députés de l’Assemblée nationale lors de la séance des questions orales au membre du Gouvernement dans le cadre de la session ordinaire du mois en cours. Questionné sur la « guerre oubliée contre Boko Haram », le Ministre Joseph Beti Assomo a expliqué, « la guerre n’est pas terminée, c’est pour cela que tous les dispositifs de l’armée camerounaise restent en place et continuent de veiller ».  

Les Nations unies révèlent que, « 525 incidents de protection ont été documentés et analysés en février, une légère augmentation par rapport à janvier 2021 où 523 incidents ont été rapportés ». « Le Département de la sûreté et de la sécurité des Nations-Unies (UNDSS) a enregistré 42 incidents de sécurité en hausse par rapport à janvier, principalement liés au conflit armé et attaques des groupes armés non étatiques (GANE) dont Logone et Chari 11, Mayo Tsanaga 16 et Mayo Sava 15 », indique également le rapport de l’ONU.

Innocent D H 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 13 avril 2021 08:43
Extension infrastructurelle : la Beac va construire une nouvelle agence à Limbé

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) poursuit la mise en œuvre du programme d’extension et de renouvellement de…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 08 avril 2021 06:26
Initiative pour la Transparence dans les industries Extractives (Itie) : Une menace de radiation pèse sur le Cameroun

Le Cameroun est désormais mis au ban des pays qui mettent en œuvre l’Initiative pour la Transparence dans les Industries…


Santé

Innocent D.H. Publié le mercredi, 31 mars 2021 09:58
Techniques de diagnostic de la Covid-19 : Le LANAVET renforce les capacités de son personnel

C’est dans le cadre d’un atelier organisé avec le concours du Centre pasteur du Cameroun et de l’Organisation des Nations…


N.R.M Publié le jeudi, 25 mars 2021 14:25
Soins essentiels dans une crise persistante : Les régions septentrionales du Cameroun bénéficient de l’expertise de Médecins sans Frontières

L’organisation humanitaire médicale internationale et indépendante y a pris ses quartiers depuis un peu plus de cinq ans maintenant et,…


Videos