Enseignement supérieur: le ministre Fame Ndongo appelle au respect des quotas d’heures de cours par enseignant

mercredi, 07 avril 2021 12:43 Liliane N.

Le Pr Jacques Fame Ndongo ministre d’Etat ministre de l’Enseignement supérieur dénonce une «mauvaise répartition des enseignements et l’octroi des heures complémentaires au mépris de la règlementation en vigueur».

Il faut impérativement respecter les quotas d’heures de cours par enseignant. Le Pr Jacques Fame Ndongo ministre d’Etat ministre de l‘Enseignement supérieur l’a rappelé à ses collaborateurs à savoir les recteurs, les chefs d’établissement et les chefs de départements des universités. Le membre du gouvernement observe observe qu’il y a une «mauvaise répartition des enseignements et l’octroi des heures complémentaires au mépris de la règlementation en vigueur».

Dans les détails, le Pr Jacques Fame Ndongo parle des heures supplémentaires « généreuses » allouées aux enseignants n’ayant pas atteint leurs charges horaires annuelles, des vacations qui ne sont pas justifiées par une absence ou une insuffisance avérée de qualification dans un département, de rémunérations entières des travaux d’encadrement de master et thèse « sans péréquation préalable » avec les charges de l’enseignant et enfin des activités qui rentrent normalement dans les obligations de l’enseignement, mais qui font l’objet de rémunération en plus du salaire mensuel.

Le ministre Fame Ndongo note que ces pratiques qu’il décrit, ne sont pas sans conséquences. Elles créent «de nombreuses frustrations ressenties par des enseignants, aggravent les difficultés financières des universités d’État du fait de l’accumulation de paiement des prestations académiques».

Le ministre rappelle donc à ses collaborateurs que d’après la loi de janvier 1993 sur le statut spécial des personnels de l’enseignement supérieur, il faut accorder 150 heures de cours aux professeurs par année académique, 175 aux maitres de conférences, 200 heures aux chargés de cours et aux assistants des travaux dirigés.

Pour ce qui est de la rémunération des travaux d’encadrement, selon les textes en la matière, il faut 15h pour le mémoire dans les grandes écoles, 25 heures pour le mémoire de master, de DESS, de master degree avec thèse ou équivalent, 40 heures pour le mémoire de certificat d’études spéciales en médecine et 150 heures pour la thèse de doctorat ou de PhD.

Le Ministre Fame Ndongo appelle donc à une réduction de dépenses dites généreuses.

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 13 avril 2021 08:43
Extension infrastructurelle : la Beac va construire une nouvelle agence à Limbé

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) poursuit la mise en œuvre du programme d’extension et de renouvellement de…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 08 avril 2021 06:26
Initiative pour la Transparence dans les industries Extractives (Itie) : Une menace de radiation pèse sur le Cameroun

Le Cameroun est désormais mis au ban des pays qui mettent en œuvre l’Initiative pour la Transparence dans les Industries…


Santé

Innocent D.H. Publié le mercredi, 31 mars 2021 09:58
Techniques de diagnostic de la Covid-19 : Le LANAVET renforce les capacités de son personnel

C’est dans le cadre d’un atelier organisé avec le concours du Centre pasteur du Cameroun et de l’Organisation des Nations…


N.R.M Publié le jeudi, 25 mars 2021 14:25
Soins essentiels dans une crise persistante : Les régions septentrionales du Cameroun bénéficient de l’expertise de Médecins sans Frontières

L’organisation humanitaire médicale internationale et indépendante y a pris ses quartiers depuis un peu plus de cinq ans maintenant et,…


Videos