Enseignement Supérieur et Emploi Jeunes : De nouvelles opportunités s’ouvrent pour de nombreux Camerounais

jeudi, 09 janvier 2020 08:51 Nicole Ricci Minyem

C’est dans le cadre du Programme Présidentiel d’Appui à l’Employabilité des Jeunes diplômés de l’Enseignement Sup est à pied d’œuvre (PRO-PAEJ) dont l’état des lieux et les principales étapes du projet sont données par des personnes ressources.

 

Mohamadou Guidado – Chef de Division des Etudes de la Prospective et des Statistiques : « Le Programme Présidentiel d’Appui à l’Employabilité des Jeunes de l’Enseignement Supérieur est une initiative du Président de la République, Chef de l’Etat, dont le but est d ‘apporter une solution concrète aux problèmes de chômage et de sous emploi des jeunes diplômés de l’Enseignement Supérieur. L’objectif du PRO-PAEJ est donc de promouvoir l’insertion socio professionnel de ces jeunes. Pour cette phase pilote, nous allons nous focaliser sur l’appui et l’accompagnement des initiatives et des entreprises portés par les jeunes de l’Enseignement Supérieur de manière à les rendre plus productif, pérennes et compétitives… Vous conviendrez avec moi qu’il s’agit d’une grande opportunité. Il est donc question pour ce département ministériel de l’opérationnaliser et aux jeunes de la saisir pour devenir leurs propres patrons mais aussi, créer des emplois et des richesses… ».

C’est le 29 Novembre 2019 que les dernières candidatures ont été réceptionnées au niveau des services centraux et déconcentrés du ministère de l’Enseignement Supérieur, de même qu’à travers les adresses électroniques ouvertes pour les besoins de la cause. Et nombreux sont ceux qui ont postulé.

Laurice Eteki Eloundou – Chef de la Cellule et de la Prospective et des Statistiques : « Nous avons reçu par voie électronique et par voie physique, 1947 dossiers, venant des dix régions du pays et de la diaspora. Les statistiques font état de ce que 30% de ces dossiers ont été déposés par les femmes et 70% par des hommes. 9% de ces dossiers sont des activités génératrices de revenus, 20% des entreprises et, 70% des idées projets. Trois ateliers mixtes de dépouillement et  d’analyse desdits dossiers. Chaque atelier était constitué de cinq experts consultants ayant des compétences, en création et en développement des entreprises… ».

Les différents critères de présélection

Conformité du dossier – Domaine d’activités – Niveau d’évolution de l’activité – Potentiel d’emploi.

Tous ces cirières ont été scrupuleusement respectés, comme le relève Krystel Nopoudem – Business coach : « Je suis coach en entrepreneuriat. La transparence dans tout le processus de sélection qui a été effectué, peut être garantie par le fait qu’aucun dossier n’a été dépouillé, sans que nous les accompagnateurs, c'est-à-dire personne externe du ministère, ne soyons présents. La grille de notation qui a été utilisé pour évaluer les projets était suffisamment objective et permettait de s’assurer que seuls les projets qui ont le plus de potentiel ont été sélectionnés… ».

Emeline Atsena – Business coach : « Nous avons vu de très beaux projets. Nous avons été à pied d’œuvre, pour que ce programme soit réellement transparent… ».

Après cette phase de sélection, les équipes vont descendre sur le terrain, « afin de visiter les entreprises et les projets des jeunes, procéder au diagnostic et par la même occasion, d’organiser les ateliers de renforcement des capacités des jeunes dans les dix régions du pays. Ils seront outillés à la conduite et au développement de leurs entreprises… », souligne Laurice Eteki Eloundou – Chef de la Cellule et de la Prospective et des Statistiques.

Lors de la phase finale, seuls les projets pertinents et à fort potentiel d’emploi.

Vidéo : Programme Présidentiel d’Appui à l’Employabilité des Jeunes diplômés de l’Enseignement Sup (PRO-PAEJ)

 

Nicole Ricci Minyem  

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 14 janvier 2020 13:06
Décorticage et stockage des céréales: Les producteurs dans l’Extrême-Nord s’arriment à la modernité

Ces agriculteurs disposent désormais d’une unité de décorticage et de stockage issue d’une technologie de pointe qui a officiellement coûté…


N.RM Publié le lundi, 13 janvier 2020 08:02
Dominique Strauss-Kahn en accord parfait avec ceux qui veulent mettre un terme à l’utilisation du FCFA

Le consultant et ancien directeur général du Fonds monétaire international estime que l’Europe n’est plus le centre du monde. Il…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.