Eid Al-Adha : l'imam Buea prêche le sermon de la rentrée des classes

mardi, 13 août 2019 12:00 Otric N.

Le chef imam de la mosquée centrale de Buea, Son Éminence Alhadji Mohammed Aboubakar, a enjoint les parents des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun à renvoyer leurs enfants à l'école à l'ouverture de la prochaine année scolaire le 02 septembre 2019.

 

Le chef spirituel s'exprimait sur l'esplanade du stade vert de la ville de Buea pendant les prières solennelles pour marquer la fête de l'Aïd Al-Adha, le dimanche 11 août 2019.

En présence de hauts responsables administratifs de la région, l'imam Aboubakar a froncé les sourcils devant le fait que la crise anglophone a maintenu des enfants à la maison pendant trois ans. Aux yeux du chef religieux, les parents devraient assumer la responsabilité de leurs enfants. "Si nous n'éduquons pas ces enfants, nous aurons demain une génération analphabète. Car une société sans éducation est une société maléfique", a-t-il dit.

Il a également chargé le régime du président Paul Biya et la diaspora d'œuvrer en faveur d'un objectif commun, celui de la paix, car "lorsqu'il y a injustice, corruption, détournement de fonds et violence dans une société, l'anarchie est inévitable", a-t-il déclaré.

Rappelons qu'Alhadji Mohammed Aboubakar est l'un des organisateurs de la Conférence générale anglophone qui cherche à mettre fin pacifiquement à la crise sociopolitique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Les fidèles musulmans ont été invités à éviter les vices et à imiter le prophète Ibrahim qui a obéi à Allah le Tout-Puissant, quand il lui a été ordonné de sacrifier son fils unique, Ismaël.

Parlant du traitement réservé aux femmes dans la société, l'Imam Aboubakar, tout en abordant le sort des femmes mariées, a rappelé aux auditeurs que "les femmes sont le pouvoir de notre richesse dans la société. Traitez-les avec le plus grand respect et la plus grande intégrité".

Le retour à l'école étant la principale préoccupation, la secrétaire à l'éducation islamique de la région du Sud-Ouest, Matanga Hans Hilary Hamza, a inventé un slogan "ne pas faire de mal à nos enfants lorsqu'ils retournent à l'école".

La communauté musulmane a fait des supplications spéciales sur la paix durable, la sécurité, le développement et l'unité au Cameroun. La prière était intense pour qu'Allah intervienne et apporte des solutions urgentes à la crise qui perturbe les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Son Éminence Alhadji Mohammed Aboubakar a lancé un appel aux autorités pour qu'elles cherchent des solutions durables à la crise qui a contraint de nombreuses personnes à quitter leurs terres ancestrales dans la communauté anglophone.

 

Otric N. 

 

Leave a comment

Economie

Santé

Innocent D H Publié le lundi, 16 septembre 2019 12:43
Région du Nord : Plus d'un million de moustiquaires imprégnées à longue durée d'action en cours de distribution

Dans le cadre de la lutte contre le paludisme que mène le ministère de la santé publique, la troisième campagne…


Otric N. Publié le mardi, 10 septembre 2019 13:19
Le Directeur de l'ONUSIDA appelle à un financement rapide des projets au Cameroun

Savina Ammassari, Directrice de l'ONUSIDA au Cameroun, a exprimé sa déception face à une récente enquête des Nations Unies sur…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.