Effondrement d’un immeuble à Douala : Démonstration d’unité et de solidarité nationale

lundi, 01 juin 2020 13:57 Stéphane NZESSEU

Loin des discours empreints de tribalisme et de division qui animent les réseaux sociaux depuis quelques années maintenant, les camerounais « ordinaires » restent des hommes et des femmes qui s’aiment qui sont prêts à prendre des risques jusqu’au sacrifice pour venir en aide à un des leurs sans distinctions d’appartenance ethnique ou de proximité sociologique. L’effondrement d’un immeuble à Douala ce weekend a été le terrain d’expression de cette solidarité qui caractérisera toujours le citoyen du Cameroun.

 

Les témoignages recueillis sur les lieux de l’accident sont éloquents. Grâce à la bravoure et à la célérité des moto taximens et des passants ce fameux après-midi à Malanguè (le quartier de Douala où s’est produit le drame), le bilan de ce drame aurait été catastrophique. Dans les tours de 16 heures et plus quand l’immeuble de trois niveaux s’effondre brusquement, les camerounais des environs accourent à la rescousse des personnes restées coincées dans les décombres.

Dans ce mouvement spontané, on oublie les discours politiques, on oublie les théories de haines, les constructions de déstabilisations du tissu social national. A cet instant, ces citoyens ne pensaient plus qu’à cette femme et ses deux enfants qui sont restés coincés et qui appelaient à l’aide. Parmi ceux qui sont venus promptement au secours de ces personnes qui ne demandaient qu’à vivre, personne n’a chercher à savoir de quelle religion, ou de quelle appartenance philosophique étaient les sinistrés. Ils sont simplement venus à l’aide d’autres camerounais en détresse.

Ce genre de comportement républicain, ou tout simplement humain est récurent dans notre société. Au point où on se pose la question de savoir d’où vient finalement cette grande averse d’injures et de dénigrement de l’appartenance tribale auquel on assiste sur certains médias et sur les réseaux sociaux en particuliers. A voir ce qui se passe au quotidien, les camerounais semblent plutôt très solidaires et attachés les uns aux autres.

Un immeuble de 4 niveaux s’est effondré à Douala ce weekend 

Cette exacerbation du discours haineux tel que l’on l’observe sur les plateformes de communications numériques sont très loin des réalités quotidiennes des camerounais. Ces derniers se côtoient dans les marchés, prennent les mêmes taxis, « bâchent » sur les mêmes motos et partagent « une bière » dans les mêmes bars.

Toutes choses qui nous donnent de constater que le discours tant déploré vient d’ailleurs. Il vient peut-être des politiques en mal de sensations et qui veulent distraire les citoyens des vrais enjeux de développement. De toutes évidences, il est question aujourd’hui de démasquer le monstre de la haine et de la division, et de le renvoyer dans les abîmes.

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 02 juillet 2020 09:24
Zone de libre-échange : La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique promet son soutien au Cameroun

Cette bonne nouvelle a été révélée au cours d’une audience au ministère du Commerce le 25 juin 2020. En effet,…


Mfoungo Publié le samedi, 27 juin 2020 13:00
La Santé Traditionnelle : « Axe de développement non négligeable pour l'économie nationale »

Tel est le point de vue développé par l’honorable François Biba – Député Pcrn après la rencontre le 25 Juin…


Santé

N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Innocent D H Publié le lundi, 15 juin 2020 11:08
Journée mondiale du donneur de Sang : Les populations de la région du Nord sensibilisées sur l’importance du don volontaire de sang

La célébration de la Journée mondiale du donneur de Sang ce dimanche, 14 juin 2020 dans la région du Nord…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.