Drame de Nkolbisson : Le mal est plus profond et va au-delà du décès du Jeune enseignant

mercredi, 15 janvier 2020 16:02 N.R.M

Dans un style assez coloré, Marianne Batchom prend appuie sur le meurtre de ce mardi, pour donner quelques clichés assez représentatifs d'ailleurs, du comportement que certains Camerounais affichent aujourd’hui, dans toutes les sphères de la société.

 

« Il est des situations où tu n’as même pas de mots. Sincères condoléances à la famille, aux proches et aux collègues de l’enseignant décédé ce jour au Cameroun. Chers enseignants faites attention à vous et ne rentrer pas dans des faces à face avec ces enfants qui ne sont que le cliché réel de la société Camerounaise Aujourd’hui. Il ne s’agit pas de donner des leçons à qui que se soit mais les faits sont là.

... On en a expérimenté un cas sur un de tes posts. Tu donnes un avis sur un post fait par une amie sur son fil d’actualité quelqu'un qui ne te connais pas tu n’as aucun ami en commun avec, un adulte et ton aîné vient sous ton commentaire et commence à t’insulter. T’es juste choquée comment tu peux agresser un inconnu ? 

… Arrive au Cameroun à l’aéroport ton vol atterrit à 5h, la dame que tu trouves pour valider ton entrée elle a le visage serré. Tu lui dis bonjour Mme ce qu’elle est sensée faire. Ailleurs on te dit bonjour bienvenue. Au Cameroun, elle te répond avec un ton agressif : Non pardon je ne mange pas vos bonjour donne ton passeport. « Donne » je suis ta camarade de classe ?

- Je me fais arrêter à un contrôle de police, ma carte d’identité étant périmée je présente mon passeport. La jeune dame Nous sommes à Bertoua et, il est 20h.  Une jeune dame prend mon passeport, le mélange avec ceux des centrafricains ; j’attends 20 minutes quand je me rends compte qu’elle me prend pour une étrangère je veux aller vers elle: « Qui t’as demandé de parler ici? Tu es qui? Tu ouvres encore ta bouche je t’envoie en cellule. Les idiotes comme ça qui vous a dit qu’on ne sait pas que vous venez vous prostituer ici » ?

Quand j’appelle ma sœur pour lui expliquer, sa collègue lui dit « Je crois que la dame que tu viens d’insulter la c’est une benguiste, je l’entends parler, c’est comme ci elle ne vit pas ici… ». Holala, je vous laisse devinez la suite ...

Au marché 

Dans les magasins 

Dans les écoles 

À l’hôpital tu peux même avoir l’AVC 

Revenons sur les réseaux sociaux. Si tu vois une page où les camerounais se versent tous, sache que là-bas on lynche les gens matin midi soir. Quand ils veulent saboter aieeee. Leurs pages gossip ne ressemblent à aucune autre. De l’amertume et la haine à revendre en tonne. On insulte, vilipende. On poste ta photo nue, ou une engueulade avec ton conjoint, une bagarre bref un truc négatif : 100.000.000.000 partages en moins de 24h. Parle sexe et vie d’autrui 15000 personnes.

Fais un truc qui apporte de la plus value. En ingénierie fabrique une machine, crée un produit, fais un programme de formation en entrepreneuriat pour aider les gens à partir des businesses afin qu’ils se prennent en charge, tu n’obtiens que cinq partages. Toutes les filles et gars qui parlent des choses sensées en direct, 29 personnes.

Je vois des gens qui s’indignent de la mort de cet enseignant aujourd’hui et pourtant, ils insultent systématiquement des gens depuis des années ici sur la toile, agressent les autres à la moindre opinion différente.

Ce qu’on oublie quand on vient déverser cette méchanceté et agressivité sur Facebook/ insta / WhatsApp, on pense le faire aux autres. On trouve drôle pourtant le fait que nos enfants aient des téléphones intelligents ; ils voient, lisent, reçoivent ça dans leurs messageries privées alors ils assimilent ça à la normale. 

Pourquoi sommes nous choqués ?  Chacun répondra de ses actes.

On est plus sur Facebook que dans la vie de nos enfants voilà donc l’éducation de Facebook.

A quel âge t’as déjà sur ta conscience la mort d’une personne. Seigneur ... le monde va en ruine c’est choquant.

Reprenons nos rôles de parents donnons le meilleur de nous car notre société est désormais très violente… ».

 

N.R.M 

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.