Désordre urbain : Le ministre Atanga Nji sensibilise les conducteurs de motos-taxis de Douala

lundi, 18 novembre 2019 08:56 Liliane N.

Le Ministre de l’Administration territoriale a profité de sa descente dans la ville de Douala, pour échanger avec les conducteurs de motos-taxis.

 

En fin de semaine dernière, Paul Atanga Nji le Ministre de l’Administration territoriale (Minat) a eu une rencontre avec les conducteurs de motos-taxis de la capitale économique. Ladite rencontre s’est tenue dans les services du gouverneur de la région du Centre. D’après notre source, le Minat voulait sensibiliser ses hôtes du jour sur leur apport dans le maintien de la sécurité de leur ville.

Paul Atanga Nji n’a pas que sensibilisé, il a prescrit de nouvelles mesures aux conducteurs de motos-taxis, pour une pratique saine de leur activité dans la ville. Le Minat a demandé aux responsables des syndicats de mototaximen, de développer une collaboration saine et franche avec les autorités de la Douala. L’objectif étant qu’il faut assainir leur secteur d‘activité. Et ils doivent avoir une part active dans le processus.

Comme recommandé à Yaoundé, le Minat a demandé que les conducteurs de motos-taxis vulgairement appelé «benskineurs», soient identifiables. Cela peut se avec le port des chasubles. Sur ces chasubles on pourra avoir l’indication de leur zone de travail. Sachant qu’il se pose un problème de permis de conduire dans les rangs des motos-taximen, le Ministre a promis un accompagnement personnel à ses interlocuteurs.

Lire aussi : Faits Divers : Un taximan échappe à la mort à Tongolo

A titre de rappel, la réunion que le Ministre a eue avec les conducteurs de motos-taxis, n’est pas un fait du hasard. Elle a été inspirée par les évènements qui ont eu lieu la semaine passée à Yaoundé. Les conducteurs de motos-taxis ont initié une série de mouvements d’humeurs. Il fallait donc que le Minat en sa qualité de patron de l’Administration territoriale arrivé à Douala pour une réunion sécuritaire, fasse de la prévention. Car à Yaoundé, les conducteurs de motos-taxis manifestaient parce qu’ils ne souhaitent pas respecter le plan de circulation qui leur interdit à l’accès à certains axes de la capitale. Au cours de leur manifestation, ils ont eu à bloquer la circulation.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.