Désavœu : Aminatou Ahidjo invite poliment Alice Nkom à s’occuper de ses affaires

jeudi, 17 septembre 2020 15:44 Mfoungo

Dans un ton courtois, fruit de l’éducation reçue par ses parents, la fille du feu premier Président de la République a fait savoir à l’avocate, défenseure des droits des homosexuels que l’ancienne Première dame est très bien entourée par les membres de sa famille

 

Elle lui rappelle que la lettre ouverte envoyée à Chantal Biya – Epouse du Chef de l’Etat « n’engage que son auteur et n’a jamais reçu l’approbation de notre maman… ».   

Aminatou Ahidjo précise que : « Madame Germaine Habiba Ahidjo a toujours vécu dans la discrétion et aspire à continuer à vivre dignement…

A son âge, il est normal qu’elle ait des soucis de santé. Sa grande famille et ses proches l’entourent pour l’aider à les surmonter et s’assurent qu’elle reçoit les soins dont elle a besoin… ».

Une démarche incongrue

C’est ainsi que l’on considère la nouvelle approche adoptée par Alice Nkom, qui appelle l’épouse du Président de la République « Ma chère fille », alors qu’elle voue aux gémonies le Chef de l’Etat qu’elle accuse de tous les maux dont souffrent les Camerounais.

Elle feint de se préoccuper des conditions dans lesquelles vit Germaine Habiba Ahidjo et prétend qu’il lui manque les moyens d’atteindre la Première Dame pour présenter ses « doléances », alors qu’elle n’a jamais loupé la moindre opportunité de s’en prendre au Chef de l’Etat Camerounais, seule ou en compagnie de tous ceux qui ont pour ambition de voir s’installer un individu dont les objectifs finaux ne sont ignorés de personne.  

Une machination machiavélique ?

Et qui participe à la grande manœuvre mise en place au lendemain de l’élection présidentielle d’Octobre 2018, par de nombreux politiciens en quête de pouvoir, prêts à tout et qui ne manquent pas la moindre occasion de ternir et déconstruire l’image du couple présidentiel auprès des ennemis du Cameroun.

Au fil des mois, les promoteurs du chaos, présents aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des frontières Camerounaises n’ont pas manqué la moindre occasion qui se présentait à eux, et qui pourrait servir leur but : Guerre dans les régions du Nord et du Sud Ouest – Révision du code électoral et aujourd’hui, le « Paiement des droits de Pension de Germaine Ahidjo en qualité de veuve d’ancien Président de la République… », afin d’attiser et susciter la haine de ceux qui croient à leur cirque.  

Au moins, pour cet exemple précis, Aminatou Ahidjo s’est montrée précise et ferme et, à moins de la boucler, peut être Alice Nkom trouvera t-elle le moyen de dire qu’une fille peut lutter contre les intérêts et le bien être de sa maman.

Peut – être va t –elle chercher à démontrer qu’elle a de l’affection pour Germaine Ahidjo, plus que ses propres enfants ! Ou alors va t –elle apporter la preuve que l’ancienne Première Dame, dont on connait la liberté de ton, a choisi de faire d’elle sa porte parole…

A un moment donné, il est de bon ton d’arrêter avec des pratiques qui n’honorent personne,  car, en croyant jeter l’opprobre sur d’autre, on se retrouve quelquefois à recevoir en plein visage, ses propres déjections.  

Me Alice KOM écrit à Chantal BIYA au sujet de la pension de Germaine AHIDJO

 

Nicole Ricci Minyem 

 

Leave a comment

Economie

Liliane N. Publié le mercredi, 28 octobre 2020 09:56
Marché des jeux sur Smartphone en Afrique: Le camerounais Kiro’o Games fait son entrée sur play store

Grâce à une opération de Crowfunding qui a conduit à la mobilisation d’une enveloppe de 190 millions de FCFA, la…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 23 octobre 2020 17:13
Riposte au Covid-19 : Le FMI salue la transparence du Cameroun dans l’attribution des contrats

Selon Mitsuhiro Furusawa le Cameroun a fait montre de transparence dans l’attribution des contrats aux entreprises, en rapport avec le…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.