Carlo Acutis beatifié comme « Saint Patron d’Internet » par l’église Catholique Romaine

lundi, 12 octobre 2020 07:24 Stéphane Nzesseu

Le jeune brésilien décédé en 2006 a été béatifié ce samedi 10 octobre à 10h30 dans la ville de Assise par le Cardinal Agostino Vallini.

 

Le jeune homme aura vécu une vie courte mais intense aux yeux de l’église catholique. Le Pape François l’a d’ailleurs cité comme étant un modèle pour les jeunes pratiquants de l’église romaine, au cours de son exhortation apostolique Christus Vivit, et proposé par beaucoup comme le « Saint patron de l'Internet » pour ses compétences informatiques. Ana Alice de São Caetano do Sul (Brésil), Liliana de Cordoue (Espagne) et Isaura de Salamina (Colombie), pour donner un exemple, sont quelques-unes des dizaines de personnes qui, en fin d'après-midi du 5 octobre, ont été connectées en ligne de tous les pays du monde pour assister à une réunion pour présenter et découvrir les « témoignages, l'itinéraire et les étapes du jeune Acutis ». « Il a toujours attiré spontanément les gens, dès son plus jeune âge », a expliqué Antonia Salzano, la mère de Carlo.

 

Carlo Acutis vient d'une famille éminente, habituée à une vie de facilité. Ses grand-mères étaient nobles, il avait l'habitude de voir de belles maisons, de beaux endroits. Pourtant, il restait extrêmement simple et humble. « Deux paires de chaussures étaient trop nombreuses pour lui. C'était nécessaire d'aider les pauvres, il voulait sauver et aider tout le monde. Pour Carlo c'était inutile d'avoir autant de choses. Il était à fond, essentiel. C ' est pour ces raisons qu'il aimait St. Francis », a ainsi témoigné sa maman. Le lien avec la ville d’Assise est devenu encore plus proche après sa mort. Transféré en 2016 au Sanctuaire de la Spoliation, il sera béatifié dans la ville de San Francesco et son corps, qui est resté intact, restera en exposition jusqu'au 17 octobre 2020.

 

Né à Londres en 1991, où ses parents avaient déménagé pour des raisons de service, il meurt le 12 octobre 2006 à Monza, de suite d'une leucémie, qu'il affrontait avec sérénité et offrait de souffrir pour le Pape et l'Église. Il fut marqué par une profonde piété dès son plus jeune âge, fit sa première communion, avec une autorisation spéciale, à l'âge de sept ans. Un adolescent avec la messe quotidienne et le rosaire, il a développé un amour qui était très vivant pour les saints et pour l'Eucharistie. Riche en talents humains, il était doué en sport et très doué en informatique, tellement qu'à l'adolescence, il a créé une exposition numérique sur les miracles eucharistiques que l'on peut encore trouver en ligne. Grandissant dans un quartier multiethnique, il a pu se faire des amis avec des hindous, des bouddhistes et des musulmans. Avec eux, comme avec ses camarades de classe, il ne cachait jamais son choix de foi.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Liliane N. Publié le mercredi, 28 octobre 2020 09:56
Marché des jeux sur Smartphone en Afrique: Le camerounais Kiro’o Games fait son entrée sur play store

Grâce à une opération de Crowfunding qui a conduit à la mobilisation d’une enveloppe de 190 millions de FCFA, la…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 23 octobre 2020 17:13
Riposte au Covid-19 : Le FMI salue la transparence du Cameroun dans l’attribution des contrats

Selon Mitsuhiro Furusawa le Cameroun a fait montre de transparence dans l’attribution des contrats aux entreprises, en rapport avec le…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.