11/06
Insécurité : « Le Cameroun a une longue expérience dans la gestion de ses crises…
11/06
Cameroun : 30% des décès maternels sont dus aux avortements clandestins
11/06
Hécatombe de la falaise de Dschang : Des familles toujours dans l'attente des corps
11/06
Cameroun - Minfi : Un imposteur empoche 333.600.000 Fcfa
11/06
Cameroun : Les Unes du vendredi 11 juin 2021
11/06
Financement de l’Entrepreneuriat Territorialisé : Les concertations se multiplient
10/06
Convention : Cimencam et trois structures publiques pour construire 2 000 logements
10/06
Nord : Oumarou Ousmanou porté au poste de président du Conseil régional après le décès…
10/06
Cameroun-Microfinance : Vision Finances double son capital à 4 milliards de FCFA
10/06
Région du Sahel : Macron annonce la fin de l’opération Barkhane
10/06
Lutte contre le Covid-19 : Une camerounaise met sur pied un nouveau traitement
10/06
Cameroun : Les biens de Pascal Monkam placés sous administration séquestre
10/06
Gifle contre Emmanuel Macron : L'agresseur condamné à 4 mois ferme avec mandat de dépôt
10/06
Organisation de la CAN 2021 : L’Algérie dément vouloir remplacer le Cameroun
10/06
Exploitation minière de Kana : Le responsable de China mining aurait tiré sur l’un de…
10/06
Mayo-Darlé : Les artisans exploitants des sables et graviers reçoivent du matériel d’exploitation
10/06
Journaux en kiosque ce 10 juin 2021
10/06
Lutte contre le terrorisme et l’insécurité : Les comités de vigilance du Mayo Danay équipés
10/06
CAN 2021 : Lady Ponce ne cesse de désapprouver l'hymne retenu pour la compétition
10/06
Kambele : Les activités minières suspendues
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Société
  • Cameroun : les jeunes de la région du Sud disent non à l’égoïsme de leurs aînés

Cameroun : les jeunes de la région du Sud disent non à l’égoïsme de leurs aînés

jeudi, 08 août 2019 15:07 Innocent D H

Le premier forum des jeunes du Sud s’est ouvert le 06 Août 2019 à Nkolandom près d’Ebolowa. L’initiative est de permettre aux jeunes de cette localité d’envisager des solutions idoines aux problèmes qu’ils rencontrent.

 

Le constat établit renvoie aux divisions de clans, aux mésententes, aux querelles inutiles dans les milieux des jeunes. La branche régionale du Conseil National de la Jeunesse du Cameroun pour le Sud voudrait mettre les jeunes devant leurs responsabilités et envisager de nouveaux paradigmes. Elle cherche à trouver des solutions aux problèmes des jeunes. 

Pour Cyrille Ngo’o Ateba, le président régional du CNJC du Sud, « l’opportunité est déclinée à deux extrémités opérationnelles. Nous avons jugé utile qu’il est temps de mobiliser les jeunes autour des idéaux de la république. Afin que ces jeunes contribuent efficiente et efficace au projet de société impulsé par le Chef de l’État. Nous avons donc développé cet agenda local pour répondre à ces dérives qu’on a pu observer. Il est temps de permettre aux jeunes de trouver des solutions aux problèmes qu’ils rencontrent ». 

A travers les prises de parole, les exposés et les travaux en ateliers les différents intervenants ont laissé transparaître une volonté et une détermination de parler d’une même voix avant d’opérer un diagnostic lucide sur les enjeux de l’heure.

Les jeunes de la région du Sud ont décidé de faire corps avec le Président de la République, Son Excellence Paul Biya, pour relever les défis de l’émergence. La responsabilité des jeunes a donc été mise en exergue dans le but d’une prise en compte effective des recommandations qui seront prises au terme de ces travaux. Selon Félix Nguele Nguele, Gouverneur de la région du Sud, « c’est une initiative louable. Je l’assimile à une université d’été où les jeunes se réunissent et reçoivent des enseignements. Je crois que c’est une opportunité pour les jeunes de mieux apprendre leurs responsabilités en tant qu’acteurs de développement ».

 Plusieurs thématiques sont abordées durant les deux jours des travaux notamment l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, l’orientation à la base, la consommation des drogues et de l’alcool. Des enseignements portés dans la leçon inaugurale donnée par le Professeur Mathias Éric Owona Nguini ont  permis aux jeunes de mesurer l’ampleur du travail à abattre pour sortir de l’ornière. Selon lui, « Ma leçon inaugurale a porté sur la question de l’engagement des jeunes du Sud pour faire corps avec les grandes opportunités. Comme on le sait, les grandes opportunités sont le pacte-programme sur la base duquel le Président de la République a été élu. Il est donc question pour la jeunesse du Sud de s’imprégner ».

Le premier forum des jeunes du Sud est donc une plateforme d’expression libre qui va permettre aux jeunes de d’arrimer à une nouvelle vision des choses.

 

Innocent D H

 

Leave a comment

Le premier sommet Russie-Afrique se tiendra le 24 octobre 2019 dans le Sirius Park of Science and Art sous la coprésidence de…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930