11/06
Insécurité : « Le Cameroun a une longue expérience dans la gestion de ses crises…
11/06
Cameroun : 30% des décès maternels sont dus aux avortements clandestins
11/06
Hécatombe de la falaise de Dschang : Des familles toujours dans l'attente des corps
11/06
Cameroun - Minfi : Un imposteur empoche 333.600.000 Fcfa
11/06
Cameroun : Les Unes du vendredi 11 juin 2021
11/06
Financement de l’Entrepreneuriat Territorialisé : Les concertations se multiplient
10/06
Convention : Cimencam et trois structures publiques pour construire 2 000 logements
10/06
Nord : Oumarou Ousmanou porté au poste de président du Conseil régional après le décès…
10/06
Cameroun-Microfinance : Vision Finances double son capital à 4 milliards de FCFA
10/06
Région du Sahel : Macron annonce la fin de l’opération Barkhane
10/06
Lutte contre le Covid-19 : Une camerounaise met sur pied un nouveau traitement
10/06
Cameroun : Les biens de Pascal Monkam placés sous administration séquestre
10/06
Gifle contre Emmanuel Macron : L'agresseur condamné à 4 mois ferme avec mandat de dépôt
10/06
Organisation de la CAN 2021 : L’Algérie dément vouloir remplacer le Cameroun
10/06
Exploitation minière de Kana : Le responsable de China mining aurait tiré sur l’un de…
10/06
Mayo-Darlé : Les artisans exploitants des sables et graviers reçoivent du matériel d’exploitation
10/06
Journaux en kiosque ce 10 juin 2021
10/06
Lutte contre le terrorisme et l’insécurité : Les comités de vigilance du Mayo Danay équipés
10/06
CAN 2021 : Lady Ponce ne cesse de désapprouver l'hymne retenu pour la compétition
10/06
Kambele : Les activités minières suspendues
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Société
  • Cameroun : Inoni Ephraim aurait formulé une demande d’évacuation sanitaire

Cameroun : Inoni Ephraim aurait formulé une demande d’évacuation sanitaire

lundi, 26 août 2019 08:34 Danielle Ngono Efondo

En détention depuis 2012, l’ex-premier ministre Inoni Ephraim, qui purge une peine de 20 ans d’emprisonnement ferme à la prison centrale de Kondengui pour détournement de fonds publics dans l’affaire de location d’avion pour l’ancienne compagnie aérienne nationale Camair, aurait formulé une demande d’évacuation sanitaire.

 

Selon des informations recoupées, l’ex premier ministre est gravement malade. Ne bénéficiant pas des soins appropriés, sa famille pense qu’il devrait être évacué. « N’ayons pas peur des mots, il est presque à l’agonie. Il est emprisonné dans une affaire dans laquelle il est innocent, nous pensons qu’on peut au moins lui sauver la vie. » A déclaré un membre de la famille d’Inoni, qui a requis l’anonymat à notre confrère Cameroon-info.net. Sans toutefois dévoiler de quoi souffre l’ancien membre du gouvernement.

Dans la journée du 22 août, la rumeur a circulé au sujet de la mort présumée de l’ancien Premier ministre, Inoni Ephraim. Selon certains, cet ancien haut commis de l’Etat aurait été poignardé par des prisonniers anglophones à la prison centrale de Yaoundé. D'autres ont déclaré qu’il serait décédé dans un hôpital des suites de blessures. Une fausse nouvelle car l’ancien proche collaborateur de Paul Biya, bien qu’étant parmi les détenus blessés après la mutinerie du 22 juillet 2019 à la prison centrale de Kondengui, est toujours en vie.

S’il est vrai qu’Inoni Ephraim, Premier ministre de 2004 à 2009, est malade, seul le chef de l’Etat peut autoriser son évacuation sanitaire comme ce fut le cas avec celui d’Yves Michel Fotso qui, a été évacué au Maroc pour raison de santé dans la nuit du dimanche 18 août  à lundi 19 août.

Pour rappel, Inoni Ephraïm figure en bonne place sur la liste des ressortissants de la région du Sud-Ouest ayant occupé le poste de Premier ministre sous Paul Biya. Si depuis le 4 janvier 2019, Joseph Dion Ngute, fils de la même région, est le nouveau locataire de l’immeuble étoile, Inoni Ephraïm quant à lui, hume l’air de la prison centrale de Yaoundé depuis le 16 avril 2012.

C’est par la force d’un décret daté du 8 décembre 2004, que cet ancien pensionnaire de l’Ecole nationale d’administration et de la magistrature (ENAM) est nommé Premier ministre. Il remplaçait à ce poste, Peter Mafany Musongue, originaire lui aussi de la même région. C’est donc sous son ère, qu’est née l’opération Épervier en 2006 en vue de lutter contre les prévaricateurs des deniers publics. On se souvient que, dans une interview accordée à Bbc Afrique en 2008, chief Inoni Ephraïm au sujet de cette approche disait : « Nous sommes dans un état de droit. Les dossiers sont préparés mûrement avant leur transmission à la justice… L’opération se poursuivra jusqu’à ce que les gens arrêtent de voler ».

Si lors de ses sorties, Inoni Ephraïm se montrait très rassurant, il n’avait pas l’idée qu’il serait happé lui aussi par ce rapace impitoyable. Il a été démis de ses fonctions de chef du gouvernement en 2009 au profit de Philemon Yang. En 2012, la machine va se mettre en branle. Le 16 avril, Inoni a passé sa première nuit à la prison de Kondengui. Il lui est reproché d’avoir joué un rôle pas très clair dans l’affaire de l’avion présidentielle. Il a été condamné à 20 ans d’emprisonnement ferme.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Après le GDN, certains émettent des doutes sur la mise en applications des résolutions sorties de ces assises. Ce sujet et bien…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930