BotMakak : Quand les Elites joignent leurs efforts pour un développement local concret

lundi, 03 mai 2021 11:04 Nicole Ricci Minyem

Résolu à mettre en pratique le programme qu’il avait déroulé lors de la campagne qui l’a porté à la tête de la Commune de BotMakak, Jean Pascal Nken Nemb tend la main à ses frères afin que les fruits de leurs efforts communs sortent cette unité communale du sous développement

 

La rencontre de ce Samedi entre Lucien Hot, homme d’affaires reconnu dans la zone et lui, en est une parfaite illustration. Les deux hommes ont posé les jalons d’une nouvelle ère, celle de l’arrivée dans les tous prochains jours de l’électricité.

Il faut dire qu’il s’agit d’un épineux problème, qui a longtemps suscité les plaintes des populations résident de ce côté du Département du Nyong et Kelle, unité administrative dont dépend la Commune de BotMakak.

Des plaintes qui ne seront bientôt plus qu’un triste souvenir, puisqu’à l’issue du tête à tête entre les deux élites, l’homme qu’on surnomme « le banquier du pape » a pris la décision de financer sur fonds propres, l’électrification sur une partie de l’itinéraire qui va de la rivière « Nsubè », jusqu'au carrefour « Manguenda » ; Basse et moyenne tension incluses. Soit une contribution qui devrait à terme tutoyer les 60 millions de FCFA. Les travaux devraient débuter, dans les prochaines semaines.

Une action qui on l’espère va faire des émules

C’est le vœu émis par Jean Pascal Nken Nemb, maire de la Commune de BotMakak : « Je ne peux que me sentir fier que mon frère ait pris la résolution d’accompagner cette action impulsée par la Mairie de BotMakak. Il y a un adage bien connu chez nous qui dit qu’une seule main ne peut attacher un paquet.

Je suis vraiment heureux que mon frère ait écouté mon appel parce que je reste convaincu que c’est tous ensembles que nous sommes plus forts… Je sais que ce n’est qu’un premier pas vers ce que nous envisageons faire de BotMakak durant notre mandat. Nombreux sont les filles et les fils de cette localité qui entendent mettre la main dans la pâte pour le bien être de nos Populations ».

Lire aussi : Cameroun : Okola ou une ville qui semble renaître de ses cendres

Un sentiment partagé par Lucien Hot, homme d’affaires qui affirme qu’il ne remplit que son devoir

« Nos parents nous ont enseigné qu’on ne saurait être heureux tout seul, alors qu’autour de nous, nos frères crient. Je n’apporte que ma modeste contribution à ce projet. Grâce à l’énergie électrique, de nombreux projets pourraient voir le jour ; ce qui va permettre à nos jeunes, à nos épouses et à nos mamans, pourquoi pas de créer des structures pour l’auto emploi, etc. Je ne peux que me sentir honoré que mon frère ait fait appel à moi… ».

Le partenariat entre la Commune de BotMakak et l’homme d’affaires n’exempte pas les pouvoirs publics de leurs responsabilités ; Au contraire, ils ont aujourd’hui, plus que jamais l’obligation de tout mettre en œuvre afin de faciliter de telles actions mais également d’assumer le rôle qui leur incombe.   

Lire aussi : Agro-industrie et déforestation au Cameroun : Le cri de détresse des populations autochtones de Logbadjeck

 

Nicole Ricci Minyem

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 04 mai 2021 15:47
Réduction des délestages : Eneo va installer 30 transformateurs à Dschang

Energy of Cameroon (Eneo), concessionnaire du secteur de l’électricité au Cameroun, filiale du Britannique Actis, annonce qu’il va installer 30…


Mfoungo Publié le mardi, 04 mai 2021 12:35
Au Cameroun, l'exploitation illégale de bois de grande valeur nuit aux communautés forestières autochtones

Les peuples autochtones vivant dans les communautés forestières sont maintenant confrontés aux conséquences inquiétantes de l'exploitation forestière illégale lorsque leurs…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le mercredi, 28 avril 2021 08:48
Semaine Mondiale de la Vaccination : Les réflexions vont bon train à Yaoundé

« Surmonter l'hésitation vaccinale au Cameroun » est le thème choisi par les responsables du ministère de la Santé Publique…


Nicole Ricci Minyem Publié le lundi, 26 avril 2021 14:17
Lutte contre le Paludisme : Une Camerounaise fabrique un pesticide

C’est le fruit de sept années d’efforts, au cours desquelles Agnès Antoinette Ntoumba – Doctorante en Sciences Biologique à l’Université…


Videos