Bafoussam : L'ambassade de Turquie au chevet des sinistrés de Gouaché

vendredi, 22 novembre 2019 09:48 Marcel Ndi

Réconfort et solidarité. Ces deux mots résument le sens de la visite de l'ambassadrice de Turquie au Cameroun, jeudi 21 novembre 2019 en mi-journée aux sinistrés de la catastrophe naturelle survenu au quartier Ngouaché.

 

C’est un message de réconfort et de solidarité que madame Ayse Saraç, ambassadrice de Turquie à délivré aux hommes, femmes et enfants de la ville de Bafoussam victimes de l'éboulement dramatique de gouache4, bloc 6 dans l'arrondissement de Bafoussam 3 survenu dans la nuit du lundi 28 au mardi 29 octobre 2019.

Très Sensible à la situation, elle a qualifié ces épreuves de pénibles, et même tragiques. Et de présenter sa compassion et ses condoléances aux familles ayant perdu des membres.

C'est ainsi que l'assistance matérielle de l'agence turque de coopération et de coordination à été remise à plus de cent familles sinistrées à la place de fêtes de Bafoussam hier jeudi. Un geste qui accompagnera à coup sûr ces victimes dans le processus du recasement effectif.

Chaque famille a eu droit aux denrées de première nécessités, matelas de couchage, couverture,nappes,20 litres d'huiles végétales,des sacs de riz,des sceaux,des feuilles de tôles pour la reconstruction de leurs habitations,des réservoirs d'eaux et bien d'autres.

Les institutions turques qui renforcent les liens d’amitié...

La TIKA a été fondée en 1992, à la fin de la Guerre froide, après la dissolution de l’URSS, en vue de développer une forte coopération avec les géographies avec lesquelles notre pays possède des liens culturels et historiques, en tête les Républiques turcophones.

Réalisant au total 2.500 projets entre 1992-2002 avec 12 offices à l’étranger, la TIKA augmente chaque jour le nombre de pays en parallèle à la politique active et axée sur des principes que suit la Turquie. La TIKA est actuellement une organisation mondiale qui œuvre dans 170 pays avec 61 Offices de coordination de programme, situés dans 59 pays. Le souhait de former « une ceinture de paix » constitue la base des travaux menés par la Turquie dans les pays amis par le biais de la TIKA.

 
Marcel Ndi 
 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.