Approvisionnement en énergie : le Cameroun s'apprête à augmenter sa consommation d'électricité hors réseau

mardi, 15 octobre 2019 12:22 Otric N.

La composante nationale du Projet régional d'électrification hors réseau (ROGEP) contribuera à faire passer la part des énergies renouvelables dans le mix électrique de 1 à 25% d'ici 2035.

 

Un projet de plusieurs milliards de dollars visant à accroître la part des énergies renouvelables dans le mix électrique national a pris de l'ampleur. La composante camerounaise du Fonds pour les technologies propres et du projet financé par la Banque mondiale - Projet régional d'électrification hors réseau (ROGEP) - devrait entrer dans sa phase de mise en œuvre après la restitution d'une étude du marché de l'énergie solaire au Cameroun.

Lors d'un atelier de validation à Yaoundé, le jeudi 10 octobre 2019, le Secrétaire Général du Ministère des Ressources en Eau et de l'Energie, Adolphe Njouke Tome a déclaré que l'accès à une énergie viable, abordable et durable constitue un enjeu majeur dans le pays. « Malgré l'important potentiel du Cameroun, le secteur des énergies renouvelables reste encore peu développé. Sa contribution à l'approvisionnement en électricité reste minime - moins de 1 %. Pour inverser cette tendance, le Président Paul Biya, lors de la CdP21 à Paris, a fixé la contribution du secteur des énergies renouvelables au mix électrique à 25 pour cent d'ici 2035. La contribution de l'énergie solaire devrait être de 6% », a-t-il dit. 

Selon Nouhou Amadou Seini, spécialiste technique au Centre de la CEDEAO pour les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique (ECREEE), la phase de préparation de deux ans du projet est terminée. Il a indiqué qu'ils entrent maintenant dans la phase de mise en œuvre, après avoir fait une évaluation du marché dans chacun des 19 pays connectés au projet, dont le Cameroun. Le spécialiste technique a révélé que le projet créera un environnement favorable, fournira un soutien technique et financier aux entrepreneurs et éliminera les obstacles dans le secteur.

Les experts affirment que l'accès à l'électricité est indéniablement un facteur important dans le développement des communautés et, par extension, des pays. C'est dans cette optique que ROGEP cherche principalement à promouvoir un marché régional harmonisé qui encourage la prolifération des équipements solaires autonomes, notamment les lanternes solaires, les systèmes solaires domestiques, les pompes à eau solaires, l'équipement de broyage solaire, entre autres, aux foyers, aux entreprises et aux communautés sans accès aux infrastructures électriques. Le projet de 224,7 millions d'USD est réalisé par ECREEE dans 15 pays de la CEDEAO et quatre pays sahéliens.

 

Otric N. 

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:56
Afrique subsaharienne francophone : Sept Camerounais figurent dans le top 20 des milliardaires en 2019

Le duo des plus riches d’Afrique francophone pour cette année est camerounais comme c’est d’ailleurs le cas depuis quelques années.…


Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:37
Cameroun : Emprunt de 12,6 milliards de FCFA auprès de la Deutsche Bank d’Espagne pour aménager le lac municipal de Yaoundé

Le 04 novembre 2019, le président de la République, Paul Biya a signé deux actes autorisant le ministre de l’Economie,…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.