La collaboration entre populations et Forces de défense et de sécurité à l'Extrême-Nord Cameroun préoccupe le PNUD

jeudi, 15 avril 2021 10:06 Nicole Ricci Minyem

Le Programme des nations unies pour le développement (Pnud) a mis sur pied le projet «Facilité régionale de stabilisation» afin de raffermir les relations entre les victimes des attaques terroristes et les Soldats, qui au quotidien sont prêts à tous les sacrifices afin de préserver la vie de leurs concitoyens, dans le strict respect des Droits de l’Homme.

 

Au cours de la rencontre qui a réuni il y a quelques jours, tout le gratin administratif, les responsables des Forces de Défense et de Sécurité de même que les membres des Organisations de la Société Civile, les participants ont identifié et outillé les membres des organisations nationales des Droits de l’Homme qui vont mener des enquêtes dans les localités de Mayo-Moskota, Amchidé, Limani, Waza, Blangoua, qui constituent les zones cibles de ce programme.

Dr Ntongon Akiki Bénédicte - Consultante Nationale en Droit de l’Homme au PNUD : « Après que nous ayons fait une analyse globale de la situation des Droits de l'Homme dans les zones que nous avons déterminé, il est important aujourd’hui d’aller plus en profondeur en faisant cette fois, une analyse de la situation en termes des lacunes qui pourraient encore exister. D’où l’importance  de cette formation…

Un renforcement de capacité sur les Droits de l'Homme, qui ne peut que se faire en collaboration avec l'administration Camerounaise qui est véritablement au-devant de la situation des Droits de l'Homme…

Nous pourrons ainsi énumérer les différents questionnaires qui vont nous aider dans ce sens, afin d’atteindre les objectifs souhaités ».

La Consultante Nationale en Droit de l’Homme en service  au Système des Nations Unies pour le Développement soutient que c’est un processus qui va rétablir la confiance entre les Forces de Défense et de Sécurité et leurs concitoyens vivant dans la Région de l’Extrême Nord :

« Les études menées sur le terrain nous ont permis de nous rendre compte que quelques exactions, attribuées aux Soldats ont refroidi le climat de confiance entre ces derniers et la Populations. A travers le programme « Facilité Régionale de Stabilisation », nous allons nous atteler à accompagner l’Etat du Cameroun afin que le climat de confiance qui avait jadis régné revienne, renaisse afin qu’il y ait harmonie… ».

Un vœu partagé par tous ceux qui assistaient à cette réunion, car conscients que ce n’est que par ce canal que la lutte contre le terrorisme  pourra donner les résultats escomptés.

 

Nicole Ricci Minyem  

 

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 04 mai 2021 15:47
Réduction des délestages : Eneo va installer 30 transformateurs à Dschang

Energy of Cameroon (Eneo), concessionnaire du secteur de l’électricité au Cameroun, filiale du Britannique Actis, annonce qu’il va installer 30…


Mfoungo Publié le mardi, 04 mai 2021 12:35
Au Cameroun, l'exploitation illégale de bois de grande valeur nuit aux communautés forestières autochtones

Les peuples autochtones vivant dans les communautés forestières sont maintenant confrontés aux conséquences inquiétantes de l'exploitation forestière illégale lorsque leurs…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le mercredi, 28 avril 2021 08:48
Semaine Mondiale de la Vaccination : Les réflexions vont bon train à Yaoundé

« Surmonter l'hésitation vaccinale au Cameroun » est le thème choisi par les responsables du ministère de la Santé Publique…


Nicole Ricci Minyem Publié le lundi, 26 avril 2021 14:17
Lutte contre le Paludisme : Une Camerounaise fabrique un pesticide

C’est le fruit de sept années d’efforts, au cours desquelles Agnès Antoinette Ntoumba – Doctorante en Sciences Biologique à l’Université…


Videos