Rénovation des anciennes voitures de l’Inter city : la Fondation Camerounaise des Consommateurs interpelle Camrail

jeudi, 29 avril 2021 11:37 Nicole Ricci Minyem

Un appel qui intervient quelques minutes après le lancement officiel des activités ce jeudi, dudit train à la gare de Bessengue-Douala par Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, ministre des Transports, qui avait à ses côtés, l’honorable Cabral Libii, député du Nyong et Kelle ainsi que quelques autres personnalités.

 

En attendant le calendrier effectif des heures et jours de voyages, Alphonse Ayissi Abena, président la Fondation Camerounaise des Consommateurs a dit son courroux, face à ce qu’il considère comme un mépris, vis-à-vis des voyageurs car, pour lui, ceux-ci méritent des voitures neuves…

Dans sa lettre ouverte, il évoque d’autres points d’importance

« La Fondation camerounaise des consommateurs (FOCACO) a constaté que le concessionnaire Cameroon Railways (CAMRAIL) a juste repeint en vert et blanc les anciennes voitures voyageuses du train Inter city à l’aide de l’argent du contribuable camerounais (subvention allouée par le Ministère des Transports).

Plus précisément, Camrail a procédé à la rénovation d’une rame composée de  11 voitures voyageurs, d’un wagon bar restaurant et de deux fourgons. A cela s’ajoutent les quatre locomotives acquises par l’Etat  camerounais auprès de General Electric.

Pourquoi l’Etat du Cameroun continue à injecter de l’argent dans une activité du concessionnaire Camrail qui n’arrive pas, depuis 1999 (année de sa création suite à la privatisation de la Regifercam), à respecter les cahiers de charge de la convention qui la lie à l’Etat du Cameroun, l’autorité concédante ?

En effet, des indicateurs de performance ont été fixés à Camrail qui ne les a jamais atteints:

– Développement du réseau ferroviaire concédé de 1000 Km: à date des lignes ont été plutôt abandonnées au grand désarroi des populations notamment les lignes  Douala- Mbanga - Kumba et Douala-Nkongsamba. Une régression, aucune extension du réseau.

– Entretien des infrastructures ferroviaires : plusieurs tronçons de rails ont été plutôt démantelés et l’écartement des rails est resté dans les normes coloniales. Alors que l’écartement conventionnel conforme à la convention de Berne du 10 Mai 1886 est de 1,435 m (1435 mm), l’écartement du rail au Cameroun est de 1000 mm. Au vu de l’étroitesse de la voie, il va de soi que la vitesse des trains est extrêmement réduite

– Renouvellement des matériels ferroviaires: il est évident qu’avec un écartement de rails aux normes coloniales, il devient difficile de s’approvisionner sur le marché mondial en voitures voyageurs et locomotives neuves qui ont des essieux avec écartement d’1m.

Une raison qui explique la vétusté du matériel ferroviaire roulant de la Camrail qui n’a pour solution que de la rénovation budgétivore des vieux wagons et l’importation de vieilles locomotives d’Amérique du nord.

Pour la FOCACO, le bilan de la privatisation des chemins de fer du Cameroun est globalement négatif. Les voyageurs camerounais méritent mieux »!

Impatience

Voitures neuves ou pas, nombreux sont ceux qui, depuis le déraillement survenu le 21 Octobre 2016, éprouvent de nombreuses difficultés à rallier leurs villages, notamment à cause du mauvais état des routes, au-delà de la cherté des moyens de transports empruntés.

Ils ont montré, au cours des derniers mois, leur impatience à voir revenir le train Inter City en manifestant chaque fois, leurs regrets que les post publiés sur les réseaux sociaux notamment pas Camrail ne leur apportent pas la nouvelle tant attendue.

Ils sont donc nombreux qui, ce Jeudi, seront au rendez – vous notamment dans les gares  d’Edéa, d’Eséka, de Makak et de Ngoumou, en attendant l’arrivée dans l’après midi à la gare voyageurs de Yaoundé.

Tous formulent également le même vœu, voir revenir, dans les plus brefs délais, ce moyen de locomotion qu’ils préfèrent entre tous. 

 

N.R.M

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 04 mai 2021 15:47
Réduction des délestages : Eneo va installer 30 transformateurs à Dschang

Energy of Cameroon (Eneo), concessionnaire du secteur de l’électricité au Cameroun, filiale du Britannique Actis, annonce qu’il va installer 30…


Mfoungo Publié le mardi, 04 mai 2021 12:35
Au Cameroun, l'exploitation illégale de bois de grande valeur nuit aux communautés forestières autochtones

Les peuples autochtones vivant dans les communautés forestières sont maintenant confrontés aux conséquences inquiétantes de l'exploitation forestière illégale lorsque leurs…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le mercredi, 28 avril 2021 08:48
Semaine Mondiale de la Vaccination : Les réflexions vont bon train à Yaoundé

« Surmonter l'hésitation vaccinale au Cameroun » est le thème choisi par les responsables du ministère de la Santé Publique…


Nicole Ricci Minyem Publié le lundi, 26 avril 2021 14:17
Lutte contre le Paludisme : Une Camerounaise fabrique un pesticide

C’est le fruit de sept années d’efforts, au cours desquelles Agnès Antoinette Ntoumba – Doctorante en Sciences Biologique à l’Université…


Videos