Défaut de compétence : Le Préfet du Wouri annule une décision du maire de Douala 1er

mercredi, 03 mars 2021 09:26 Liliane N.

Jean-Jacques Lengue Malapa le Maire de Douala 1er a décidé de fermer les écoles maternelles communales de sa zone de commandement, le Préfet du Wouri dans un arrêté, affirme qu’il n’a pas la compétence, pour prendre pareille décision.

 

C’est l’affaire qui créée actuellement la controverse à Douala 1er dans la région du Littoral. Benjamin Mboutou le Préfet du département du Wouri s’oppose à une décision prise par Jean-Jacques Lengue Malapa le Maire de la Commune de Douala 1er. La décision du Maire qui pose problème concerne la fermeture des écoles maternelles communales de sa zone de compétence.

Le Maire a sorti deux communiqués. Dans le premier, il affirme qu’en dépit des mesures de lutte contre le Coronavirus prises par le gouvernement, on note que les écoles maternelles restent un foyer de contamination. Pour cela et voulant lutter à sa façon contre la pandémie, Douala 1er ferme jusqu’à nouvel ordre ses écoles maternelles. Dans le deuxième communiqué le Maire a indiqué qu’il s’agit d’une suspension momentanée. Elle ira du 1er au 7 mars 2021 pour permettre la désinfection des écoles. Les cours reprendront donc dans ces écoles, le 8 mars prochain.

La décision du Maire Lengue Malapa qui semble avoir été prise sans concertation d’autres autorités de la région du Littoral n’a pas été cautionnée par Benjamin Mboutou le Préfet du Wouri. En date du 2 mars 2021, il a signé un arrêté dans lequel, il indique que ladite décision du Maire de Douala 1er est rapportée pour atteinte à la cohésion sociale et incompétence de son auteur. De ce fait l’autorité administrative demande à ses collaborateurs à savoir le Sous-préfet de l’Arrondissement de Douala 1er, le Délégué départemental de l’Education de base du Wouri de respecter l’arrêté qu’il a signé.

S’alignant sur la position du Préfet du Wouri, Léopold Ymga Djamen le délégué régional de l'Education de Base pour le Littoral a ordonné au délégué départemental du Wouri et à l'inspecteur d'arrondissement de Douala 1er de «procéder dès ce jour (02 mars 2021 NDLR) à l'ouverture des écoles» dans les conditions qu'il a fixées. Il a ordonné la reprise du processus d’enseignement/apprentissage pour tous les élèves non déclarés «Covid-19 négatif», l’admission progressive dans les salles de classe, sous présentation d’un bulletin de santé déclaré «Covid-négatif» des autres élèves et enseignants qui ne se seront pas soumis au testing massif. Le délégué régional a précisé pour le déplorer que «la mesure prise par monsieur le Maire de la commune de Douala 1er a été hâtive non concertée et inappropriée».

 

Liliane N.

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 13 avril 2021 08:43
Extension infrastructurelle : la Beac va construire une nouvelle agence à Limbé

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) poursuit la mise en œuvre du programme d’extension et de renouvellement de…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 08 avril 2021 06:26
Initiative pour la Transparence dans les industries Extractives (Itie) : Une menace de radiation pèse sur le Cameroun

Le Cameroun est désormais mis au ban des pays qui mettent en œuvre l’Initiative pour la Transparence dans les Industries…


Santé

Innocent D.H. Publié le mercredi, 31 mars 2021 09:58
Techniques de diagnostic de la Covid-19 : Le LANAVET renforce les capacités de son personnel

C’est dans le cadre d’un atelier organisé avec le concours du Centre pasteur du Cameroun et de l’Organisation des Nations…


N.R.M Publié le jeudi, 25 mars 2021 14:25
Soins essentiels dans une crise persistante : Les régions septentrionales du Cameroun bénéficient de l’expertise de Médecins sans Frontières

L’organisation humanitaire médicale internationale et indépendante y a pris ses quartiers depuis un peu plus de cinq ans maintenant et,…


Videos