Nécrologie : Michel Yetna Yetna, le tout premier prophète camerounais s’est éteint

mercredi, 15 mai 2019 07:51 Stéphane Nzesseu

Il a été inhumé ce samedi 11 mai à Ekitè par Edéa. Il a été reconnu par toutes les branches de l’Eglise au Cameroun comme étant le tout premier camerounais investit d’un don supérieur de prophétie.

 
Le prophète Yetna Yetna Michel est né le 15 Aout 1943 à Mandjap II. Il va découvrir la foi chrétienne à la faveur d’une campagne d’évangélisation donnée dans le village Ekitè par le pasteur Swikabang Mur (ouvrier à la cité Bilalang à Ekitè et originaire de Lolodorf ). Saisi non par les paroles de la prédication de ce jour, mais plutôt par l’un des cantiques exécutés ce jour, le jeune Yetna va décider d’embrasser la foi chrétienne. Nous sommes le 15 février 1960.
 
 
D’un esprit vif et très en éveil, il va déceler dans les enseignements qu’il reçoit régulièrement des zones d’ombres qui taraudent son esprit. Notamment :
Pourquoi adresser des prières à Marie alors que la Bible n’en parle pas ? Pourquoi la légion mariale et pourtant on enseigne que par l’acte de la confirmation l’on devient soldat de Jésus ? Pourquoi seuls les prêtres boivent le vin de la communion ? et bien d’autres questions. 
 
Il va être traité d’apostat par ses prêtres Catholiques. Il va être convoqué par les pères GRUBERT, BADET et DELETTRE. Il sera saisit par le Saint Esprit. Et dans une manifestation de don de langue, il va s’exprimer en alsacien (langue maternelle du Père BADET) et pourtant il ne l’avait jamais ni entendu auparavant, ni parlé. Le père BADET qui comprend très bien ce que dit le jeune homme dans sa langue alsacienne maternelle sera convaincu de la nouvelle spiritualité du Jeune YETNA MICHEL et de la puissance divine qui l’accompagne. Les trois prêtres catholiques vont lui imposer les mains en signe de consécration et le recommander à son ministère de pasteur et d’évangéliste.
 
 
Le Prophète YETNA YETNA michel parcouru le Cameroun, il a annoncé l’évangile et établi les assemblées dans toutes les régions du Cameroun. Il a tenu des conférences aux Etats Unis, en France, en Belgique et dans plusieurs autres pays européens. Il est allé dans de nombreux pays africains pour la cause de l’évangile. Il a fait de nombreuses prophéties sur le Cameroun dont certaines adressées au Président de la République Paul BIYA en janvier 1984 se sont accomplis la même année. Son nom sera associé à celui de Samuel Njié Obaker dont il a toujours été l’adjoint dans l’œuvre de réveil spirituel au Cameroun. A sa mort, le prophète Yetna Michel s’exprimait au minimum dans une trentaine de langues européennes, africaines et camerounaises.
 
 
Stéphane Nzesseu

Leave a comment