Les déplacés internes de Kumba saluent la "transparence" d’Atanga Nji dans la distribution de l'aide humanitaire

lundi, 22 juillet 2019 14:31 Otric N.

Les déplacés internes présents à Kumba, dans la région du Sud-Ouest, ont salué le ministre camerounais de l'Administration territoriale, Atanga Nji Paul, pour avoir assuré la "traçabilité" et la transparence dans la gestion de l’aide humanitaire d'urgence mis à leur disposition par le chef de l'Etat Paul Biya.

 

Ils ont pris la parole le vendredi 19 juillet 2019 au parc d'attractions de Kumba, peu après avoir reçu la quatrième phase de matériel d'aide humanitaire d'urgence destiné à pas moins de 2 000 déplacés internes de la région du Sud-Ouest. "Nous sommes plus que jamais reconnaissants que le gouvernement, par l'intermédiaire du ministre Atanga Nji Paul, prenne des mesures pour améliorer notre bien-être. Nous nous sommes plaints au sujet des personnes qui ont reçu de l'aide plus d'une fois et du fait que certaines personnes qui n'en ont pas besoin en bénéficient", a déclaré une personne déplacée qui ne voudrait pas être nommée par crainte de représailles.

 

A la suite de plusieurs appréhensions enregistrées dans la distribution de l'aide humanitaire aux personnes déplacées à l'intérieur du pays, victimes des bouleversements sociopolitiques dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest, le ministre a dépêché sur le terrain des fonctionnaires du département de la protection civile pour surveiller la distribution de l'aide présidentielle.

 

Gilbert Tchuinte, sous-directeur à la Direction de la protection civile du Ministère de l'administration territoriale, a assuré, le 19 juillet, aux personnes déplacées, que le Ministre était déterminé à faire en sorte que chaque pièce d'équipement destinée aux personnes déplacées aille aux personnes dans le besoin.

 

Il a déclaré que le ministre était au courant de plaintes suggérant que certains fonctionnaires et politiciens sans scrupules, ainsi que d'allégations selon lesquelles des personnes en position d'autorité, auraient bénéficié de l'aide réservée aux personnes déplacées, certains de ces articles étant vendus à bas prix sur les marchés locaux. Tchuinte postule que le département de la protection civile du ministère de l'Administration territoriale est plus que jamais déterminé à soutenir le plan humanitaire d'urgence mis en place par le gouvernement.

 

Le ministre Atanga Nji a depuis lors déclaré que le gouvernement travaille d'arrache-pied pour s'assurer que les 152 000 personnes déplacées enregistrées à l'intérieur du pays, réparties dans tout le pays, soient touchées par cette aide. En tant que tel, le Département de la protection civile du Ministère de l'administration territoriale complète les efforts des Centres régionaux du Nord-Ouest et du Sud-Ouest pour la coordination de l'aide humanitaire d'urgence.

 

Le ministre de l'Administration territoriale, qui est responsable du Plan d'aide humanitaire d'urgence de 18 mois, affirme que même si le gouvernement a tant fait, il est toujours prêt à faire plus pour que le monde entier voie ce qui a été fait. "Mais il n'y a pas que l'action qui compte. Les gens devraient savoir ce qui se fait et nous devons faire en sorte que les gens comprennent et voient ce qui se fait. C'est pourquoi nous essayons autant que possible d'associer nos partenaires."

 

Le gouvernement affirme qu'environ 152 000 personnes sont déplacées à l'intérieur du pays en raison de la crise dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest et qu'il a distribué de l'aide à pas moins de 104 000 personnes déplacées.

 

Otric N. 

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.