Insécurité à Yaoundé : Un homme agressé, ligoté et abandonné dans une brousse

samedi, 04 juillet 2020 13:37 Nicole Ricci Minyem

C’est au petit matin qu’il est aperçu par les habitants du coin qui s’empressent de le délivrer de ses liens

Chauffeur de taxi, Il raconte sa mésaventure

« Je m’appelle Same Raoul. Je réside au niveau de TKC Mendong. C’est un monsieur qui stoppe le taxi et me dit commissariat Odza 500 frs et j’ai accepté de le prendre. J’ai porté d’autres clients en route et chacun arrivé là où il devait arriver est descendu. Le client d’Odza est resté dans la voiture et quand nous sommes arrivés à destination, il me dit qu’il est vendeur de chaussures ; qu’on l’a appelé au niveau de la savonnerie pour livrer trois paires…

Je continue avec lui au niveau de petrolex et il me supplie d’avancer encore et c’est à ce moment que les deux autres entrent. Celui qui était assis juste derrière moi me prend fortement au niveau du cou et il pointe son arme sur moi, en me faisant comprendre que si je tente le moindre mouvement, il va m’abattre. Ils m’ont frappé, m’ont enlevé le tricot qu’ils ont mis autour de ma bouche  et ont coupé la ceinture de sécurité pour m’attacher avec. Ce n’est pas mon taxi, je travaille pour quelqu’un d’autre ».

Frederic Owoundi- l’une des personnes lui ayant porté secours raconte

« C’est depuis deux heure du matin que je l’entends crier. En se tordant, il a réussi à baisser le tricot qu’ils lui ont mis au niveau de la bouche. Je regarde tout autour, comme nous aussi, on a des agressions de notre côté-là bas vers les rails et je ne vois personne…

J’ai même dit que j’espère que ce n’est pas un modèle pour attirer les gens. Et c’est ce matin que j’ai décidé de venir voir en m’orientant à partir de la provenance des cris entendus depuis la nuit. Il a crié toute la nuit et, s’il avait plu, les courants d’eau qui passent fortement ici l’auraient certainement emporté. Attaché comme il est, ces bandits auraient même dû aller le jeter au bord de la route mais, venir et l’abandonner ici, ligoté comme ça, c’est vraiment terrible ».   

Les agresseurs du jeune homme sont finalement partis avec le taxi,  très certainement pour commettre d’autres forfaits.  

Ceux qui lui ont porté secours espèrent que « son patron saura se montrer compréhensif et ne vont pas l’accuser d’être de mèche avec les bandits. C’est aussi pour cette raison que la vidéo a été tournée ».  

 

 

Nicole Ricci Minyem

 

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.