Franc–Maçonnerie : La Grande loge unie du Cameroun recommande un de ses membres au Premier ministre

jeudi, 18 juillet 2019 07:41 Stéphane NZESSEU

La lettre fait le tour des réseaux sociaux. Elle est datée du 05 juillet 2019 et porte très bien l’en-tête de la GRANDE LOGE UNIE DU CAMEROUN.  Le contenu de la lettre est ce qui retint le plus l’attention. En effet, les franc–maçons proposent un des leur au Premier ministre au poste de Coordonnateur de l’unité opérationnelle de gestion du projet « Lac Mounoun ».

 

Qu’est ce qui peut bien justifier qu’un haut cadre de l’administration camerounaise ait besoin d’une lettre de recommandation de la Grande loge Unie Du Cameroun pour espérer être nommé à un poste de responsabilité ?

 

Manifestement, la logique des réseaux sociaux est une réalité plus qu’établie dans notre pays. Une lettre qui discrédite la démarche de monsieur NDJIKAM Mama Désiré. Car maintenant que le pot aux roses est découvert, s’il advenait qu’il soit confirmé à cette fonction, il sera difficile de faire croire aux camerounais ordinaires que c’est uniquement la conséquence de son talent et de ses compétences.

 

Contenu de la lettre publiée sur les réseaux sociaux :

« Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,

 

A l’heure où la pleine lumière du jour éclaire les intelligences, Nous venons auprès de votre haute autorité vous apporter le salut républicain des franc-maçons de la Grande Loge Unie du Cameroun.

 

Notre Ordre initiatique, respectueuse des institutions et des valeurs Républicaines, vous renouvelle toute sa disposition à œuvrer à vos côtés, à la consolidation de notre vivre ensemble, pour un Cameroun uni dans sa diversité et prospère, Nous vous souhaitons plein succès dans vos hautes et délicates fonctions.

 

En effet, nous avons l’honneur de vous recommander votre collaborateur, monsieur NDJIKAM Mama Désiré, au poste de Coordonnateur de l’Unité Opérationnelle de Gestion du Projet « Lac Mounoun ».

 

Au plan professionnel, c’est un compatriote dynamique, compétent et loyal qui bénéficie d’environ 10 ans d’expériences au service de la haute administration (services du Premier Ministre) ayant contribué au montage et au suivi de plusieurs projets de haute importance dans divers domaines socio – économique comme le rappelle son curriculum vitae.

 

Actuellement Chef des projets au Conseil National de la Route (CONAROUTE) et coordonnateur du Secrétariat technique des points focaux de cette instance, il est l’un des ouvriers de l’ombre d’importantes réformes impulsées par la CONAROUTE et du suivi quotidien  de l’exécution des projets d’infrastructures ainsi que de la stratégie de prévention et de sécurité routières. »

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment